Pluie, soleil, et encore pluie
La météo des derniers jours vous rend fou? Vous n'êtes pas les seuls!

Le temps ne semble pas pouvoir se décider. Entre soleil et pluie, la météo des jours qui arrivent est plus instable que jamais. Le début de semaine promet une brève amélioration, avant que le temps ne bascule à nouveau... De quoi donner le tournis aux météorologues.
Publié: 22.06.2024 à 12:03 heures
1/2
Ce week-end, la météo jouera au chat et à la souris avec nous.
RMS_Portrait_AUTOR_394.JPG
Fabienne Maag

C'est comme un coup du sort: à peine le soleil a-t-il sorti le bout de son nez que la pluie douche les espoirs de beau temps quelques jours plus tard. Ce week-end ne fait malheureusement pas exception à la règle, explique la météorologue Geraldine Zollinger de MeteoNews.

Après un vendredi particulièrement instable, avec des averses répétées et des précipitations parfois importantes nous attendent, «les températures se stabiliseront entre 20 et 23 degrés», précise Geraldine Zollinger.

La météo joue au chat et la souris

Samedi, il y aura encore quelques passages ensoleillés, surtout dans l'est du pays: «Si l'on veut donc faire quelque chose, il faut le faire le matin», précise Geraldine Zollinger. Car dans le courant de la journée, les nuages seront à nouveau plus nombreux à l'ouest et apporteront des précipitations. La météorologue n'exclut pas non plus des orages. Les températures, elles, chuteront entre 18 et 21 degrés.

«Le dimanche s'annonce déjà plus sec», rassure la spécialiste. Certes, quelques petites précipitations sont encore envisageables le matin, le long des Alpes. Mais le temps restera globalement sec dans le reste de la Suisse, avec beaucoup de nuages et peu de soleil. Les températures se maintiendront entre 20 et 21 degrés.

La semaine prochaine aussi, la météo jouera au chat et à la souris et mettra nos nerfs à rude épreuve. La semaine commencera de manière prometteuse avec des moyennes de 25 à 26 degrés lundi et mardi et beaucoup de soleil. Et si le long des Alpes, le risque de pluie restera malgré tout élevé, la pluie ne sera pour une fois pas au rendez-vous, en particulier sur le Plateau.

Les météorologues sont déboussolés

Dès la deuxième moitié de la semaine prochaine, «une nouvelle zone de basse pression s'approchera de nous, des masses d'air instable nous parviennent donc, poursuit Geraldine Zollinger. On ne sait toutefois pas encore dans quelle mesure cette dépression se rapprochera de nous, il n'est pas encore possible de faire des prévisions détaillées.»

Publicité

Nous ne sommes pas les seuls à être déconcertés par ce temps changeant – les météorologues le sont aussi! En ce moment, aucun système anticyclonique stable ne veut s'installer chez nous. Un nombre remarquablement élevé de jours de pluie est la conséquence de ce phénomène. C'est surtout la Suisse centrale et orientale qui s'en est sortie plus humide que d'habitude en juin. «En revanche, des régions comme certaines parties du canton d'Uri ou l'Engadine ont été plus sèches que la normale», précise encore Geraldine Zollinger.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la