La tendance récente se confirme
Les Suisses resteront au pays l'été prochain pour leurs vacances

L'impact du Covid semble avoir créé de nouvelles habitudes: à l'instar des saisons récentes, les Suisses devraient continuer à passer leurs congés dans leur pays cet été, selon un spécialiste des locations de vacances.
Publié: 03.05.2022 à 20:21 heures
De mai à octobre, les destinations locales devraient rester prisées par les touristes helvétiques, plus d'un Suisse sur deux souhaitant passer les vacances dans son pays. Le Tessin est la destination la plus populaire, suivi par l'Oberland bernois et le Valais. (archives)

Après une solide saison hivernale, le marché indigène continuera de soutenir les activités du spécialiste des locations de vacances Interhome, a indiqué mardi l'entreprise.

«Les restrictions à l'entrée sur le territoire - parfois fluctuantes - pour les séjours à l'étranger, mais aussi notamment le bel hiver qu'a connu la Suisse ont conduit à stabiliser les réservations à un très haut niveau», explique Roger Müller, responsable chez Interhome Suisse. La saison hivernale 2021-2022 a ainsi vu le plus grand nombre d'hôtes jamais enregistré par la compagnie en près de 60 ans d'existence. Cela a permis de compenser l'absence de clientèle étrangère, a-t-elle précisé.

La durée des séjours à la montagne tend à se raccourcir avec les années. La part des séjours d'une à quatre nuits est ainsi passée de 25% durant l'hiver 2018-2019 à 34% deux ans plus tard. Ce chiffre s'est ensuite stabilisé à 32% en 2021-2022, précise Interhome. Les séjours d'une semaine ont représenté environ 60% des réservations.

Plus de la moitié des Suisses resteraient au pays

Pour la saison estivale, qui s'étend de mai à octobre, les vacances en Suisse resteront recherchées, même si un grand nombre d'hôtes helvétiques devraient opter pour des destinations de vacances à l'étranger. Selon de premières estimations, 56% des Suisses souhaitent passer les vacances dans leur propre pays. Le Tessin est la destination la plus populaire, suivi par l'Oberland bernois et le Valais.

Contrairement à l'hiver, les courts séjours ne représentent qu'une faible part des réservations (environ 16% en 2022), alors que 30% des hôtes réservent pour 8 à 14 nuits. Les 49% restants optent pour un séjour d'une semaine.

Pour la saison estivale, la France et l'Italie restent en tête des destinations étrangères les plus prisées pour l'été, avec chacune 22% des réservations. L'Espagne, la Croatie et l'Allemagne suivent.

Publicité

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la