Urgence climatique en Suisse
Des activistes écolos bloquent brièvement le pont Chauderon à Lausanne

Des militants de Renovate Switzerland ont brièvement bloqué vendredi matin le pont Chauderon, en plein centre de Lausanne. Trois jours plus tôt, le même mouvement climatique paralysait déjà l'autoroute menant à la capitale vaudoise.
Publié: 07.10.2022 à 13:02 heures
La police est rapidement intervenue pour libérer la circulation, assure-t-elle ce vendredi matin à Blick.
Blick_Antoine_Hurlimann.png
Antoine HürlimannResponsable du pôle News et Enquêtes

Rebelote. Des activistes de Renovate Switzerland ont brièvement bloqué le pont Chauderon, ce vendredi matin, à Lausanne. Pour mémoire, les militants du climat n’en sont pas à leur première démonstration cette semaine. Mardi, ils avaient coupé la circulation sur l’autoroute près de la sortie Lausanne-Sud, en s’asseyant entre la Bourdonnette et l’entrée de la Maladière.

L’action de ce vendredi a été menée par quatre personnes. Ces dernières ont paralysé les voies de circulation dès 8h45, annonce Renovate Switzerland dans un communiqué. Mais cela n'a pas duré. La police municipale de Lausanne est rapidement intervenue, assure-t-elle à Blick.

1/6
Vendredi matin, des activistes de Renovate Switzerland ont brièvement bloqué le pont de Chauderon, à Lausanne.

«Le blocage a duré une petite heure, détaille un porte-parole des forces de l’ordre joint par téléphone. Les participants ont été identifiés et seront dénoncés.» Toujours d’après la police, deux femmes s’étaient collé les mains au bitume. «Nous avons pu les enlever sans problème, il n’y a pas eu de blessé», enchaîne le communicant, en précisant que certains automobilistes avaient manifesté «un peu d’énervement», sans que la situation ne s’envenime toutefois.

«Qu’allez-vous faire pour vos enfants?»

Parmi les quatre militants se trouvait Guillermo Fernandez, un activiste fribourgeois qui s’était fait connaître fin 2021 en menant une grève de la faim devant le Palais fédéral, où il était resté durant 39 jours.

Ce père de famille est cité dans le communiqué adressé aux médias: «J’ai décidé de retourner m’asseoir sur la route, parce que c’est le devoir d’un citoyen de demander à son Conseil fédéral de faire tout son possible pour protéger le futur de nos enfants. Chers parents, vous aimez vos enfants comme moi. Qu’allez-vous faire pour les sauver?»

Toujours dans cette prise de position, Renovate Switzerland réclame «une mobilisation générale» de la Confédération pour la rénovation thermique des bâtiments du pays. Une mesure «efficace et évidente» pour accélérer la transition écologique et sortir des énergies fossiles.

Publicité
Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Les sympathisants du mouvement demandent en outre que la Confédération «débloque immédiatement 4 milliards de francs pour que 100’000 personnes reçoivent une bourse de 40’000 francs leur permettant de se reconvertir dans les métiers de la rénovation thermique».

Et, tant que la Confédération ne leur aura pas donné «une réponse substantielle», les militants écologistes menacent de continuer leurs actions de blocage «dans toute la Suisse».

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la