Aucune interpellation
De 50 à 60 cyclistes de la Critical Mass sur l'autoroute à Genève

Entre 50 et 60 cyclistes militants de la Critical Mass se sont engagés sur l'autoroute à Genève vendredi, mais ont été rapidement bloqués par la police. Plusieurs accès ont dû être bouclés pendant quelques minutes pour que ces personnes quittent cette portion.
Publié: 27.08.2022 à 06:52 heures
Les cyclistes se sont engagés sur cette voie centrale interdite pour eux à Genève (archives).

De nombreux participants s'étaient rassemblés dans l'après-midi devant le Palais de justice, où cinq de leurs camarades ont été acquittés pour des faits remontant à 2020. Ils ont ensuite entamé leur cortège mensuel, mais certains d'entre eux ont décidé d'emprunter vers 21h10 une entrée d'autoroute.

Ils sont arrivés sur la voie centrale sur une portion où les véhicules circulent à 80 km/h, a dit à Keystone-ATS une porte-parole de la police genevoise, Joanna Matta. «Ce qui est extrêmement dangereux», affirme-t-elle. «Un vélo n'a rien à faire sur l'autoroute».

Aucune interpellation

La police a pu réagir rapidement et bloquer plusieurs voies d'accès. Certaines personnes ont rebroussé chemin et d'autres ont attendu l'arrivée d'un fourgon de police, en plus du dispositif déjà lancé, pour quitter le périmètre par un dégagement, le tout en environ 15 minutes.

«La préoccupation première de la police était de protéger ces individus», a affirmé la porte-parole. Tout contact avec des voitures a pu être évité. Cette approche policière pour la sécurité des personnes n'a abouti à aucune interpellation.

La «Masse critique» (Critical Mass), un défilé mensuel de vélos qui accapare la chaussée pendant quelques heures, existe depuis une vingtaine d'années à Genève.

(ATS)

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la