Sabotage du concert lausannois
Guy Parmelin évoque Gaston Lagaffe en conférence de presse

Lors de la conférence de presse du Conseil fédéral, le président Guy Parmelin a commenté non seulement la nouvelle politique touristique, mais aussi le sabotage du concert de Stress et Danitsa. En utilisant une référence surprenante.
Publié: 10.11.2021 à 17:50 heures
|
Dernière mise à jour: 10.11.2021 à 17:51 heures
Le président Guy Parmelin s'inquiète de l'augmentation du nombre de cas en Suisse et à l'étranger.

Le président Guy Parmelin s'est présenté aujourd'hui devant les médias pour commenter la nouvelle stratégie touristique adoptée par le Conseil fédéral. Il a bien sûr également parlé de la situation sanitaire actuelle, puisque 4150 infections ont été enregistrées en Suisse depuis hier – soit près de 1200 de plus que la veille. «Les chiffres sont inquiétants, a regretté le conseiller fédéral. Tout comme l'évolution de la situation dans les pays étrangers proches.»

Blick a interrogé Guy Parmelin sur le flop du concert de Lausanne. Des antivax auraient réservé des billets sans assister au concert pour empêcher d'autres personnes d'y assister. «Si c'est effectivement ce qui s'est passé, je le regrette profondément», a déclaré Guy Parmelin. Pour illustrer son propos, il cite la bande dessinée Gaston Lagaffe: «Il s'agit de Monsieur Prunelle qui réagit à une énième gaffe de Gaston en disant: 'Vous en avez bientôt fini avec vos clowneries? et je laisse le «l» pour rester poli!'» Un choix de référence peut-être étrange devant une audience en majorité suisse-alémanique, mais qui montre bien l'absurdité de la situation.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Présentation de la nouvelle stratégie touristique

Le président de la Confédération est ensuite revenu sur le sujet de la conférence de presse: la nouvelle politique touristique du gouvernement. Le Conseil fédéral restera sur la lancée de la «stratégie précédente, qui a fait ses preuves». Elle mettra cependant plus l'accent sur le développement durable, ainsi que sur la promotion des investissements de la Confédération.

Le coronavirus a durement touché le tourisme suisse, avec une violente chute des nuits en hôtel. Depuis presque deux ans, les touristes venant d'Asie et du monde arabe manquent à l'appel. Les hôtes suisses, malgré leur bonne volonté, ne peuvent pas compenser cela. Et ce même si les Suisses ont redécouvert les vacances dans leur pays depuis la crise.

On ne sait pas du tout si et quand les invités étrangers reviendront. Cela dépend complètement de l'évolution de la pandémie.

La Confédération soutient l'industrie depuis des années

Les objectifs de la Confédération restent les mêmes: améliorer les conditions-cadres, promouvoir l'esprit d'entreprise, développer la numérisation, renforcer l'attractivité de l'offre et sa présence sur le marché.

Publicité

(ATS/Blick)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la