Rösti et Salzmann
L'UDC bernoise propose un duo dans la course à la succession d'Ueli Maurer

La section bernoise de l'UDC propose deux candidats, le conseiller national Albert Rösti et le conseiller aux Etats Werner Salzmann, pour succéder à Ueli Maurer au Conseil fédéral. Son comité directeur réuni jeudi a préféré ne pas choisir entre ses deux champions.
Publié: 21.10.2022 à 06:40 heures
|
Dernière mise à jour: 21.10.2022 à 06:41 heures
Albert Rösti (à droite) et Werner Salzmann (à gauche) ont été proposés tous les deux par l'UDC bernoise pour succéder à Ueli Maurer au Conseil fédéral.

«Tous les deux sont expérimentés et ont le profil optimal pour le poste de conseiller fédéral», estime l'UDC dans un communiqué publié jeudi soir.

Albert Rösti, 55 ans, est «un politicien au style conciliant mais aux idées parfaitement dans la ligne du parti, dont il avait du reste été le président national de 2016 à 2020». Ingénieur agronome et docteur en sciences techniques de l'EPFZ, il siège à la Chambre du peuple depuis onze ans. Il est spécialiste notamment des questions d'énergie et de santé. Père de deux ans, il a par ailleurs été maire d'Uetendorf pendant neuf ans. Il a été en 2019 le conseiller national le mieux élu du pays, rappelle fièrement son parti.

Werner Salzmann, 59 ans, avait été le premier à annoncer sa candidature pour succéder à Ueli Maurer au 1er janvier. Il siège aux Etats depuis 2019 après avoir été conseiller national de 2015 à 2019. Ingénieur agronome lui aussi, colonel et père de quatre enfants, Werner Salzmann préside aux Conseil des Etats la Commission de la politique de sécurité et est vice-président de la Commission de gestion. Il préside aussi l'Union maraîchère suisse.

«Il n'existe plus de luttes dans l'UDC»

«Père» de l'UDC suisse, le tribun zurichois et homme d'affaires Christoph Blocher a adoubé récemment les deux candidats bernois en déclarant qu'ils se trouvaient tous deux «sur sa ligne». Selon lui, «il n'existe plus de luttes d'influence au sein de l'UDC».

La section zurichoise a proposé mercredi l'ancien conseiller national et professeur de droit économique Hans-Ueli Vogt pour succéder à Ueli Maurer. Sont également en course le conseiller d'Etat zougois Heinz Tännler et la ministre nidwaldienne Michèle Blöchliger.

Les sections cantonales ont jusqu'à ce vendredi minuit pour proposer leurs candidats à la commission de sélection du parti suisse. Le groupe parlementaire de l'UDC aux Chambres fédérales devrait choisir son ticket le 18 novembre en vue de l'élection à la succession d'Ueli Maurer, qui aura lieu le 7 décembre. Après s'être tâtés, les Verts ont renoncé à contester ce siège de l'UDC.

Publicité

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la