Une commande a été faite
Air New Zealand prévoit d'utiliser un avion électrique dès 2026

Air New Zealand a indiqué vouloir être la première compagnie aérienne à exploiter un avion électrique, et ce, d'ici 2026. Elle a déjà commandé un avion électrique.
Publié: 06.12.2023 à 08:48 heures
Air New Zealand entend devenir la première compagnie aérienne à exploiter un avion électrique. (archives)

Air New Zealand a annoncé mercredi son objectif de devenir la première compagnie aérienne à exploiter un avion électrique. Le transporteur va intégrer un aéronef alimenté par batterie à sa flotte dès 2026 pour du transport de fret.

La compagnie aérienne nationale de Nouvelle-Zélande a commandé un avion électrique Alia au constructeur aérospatial américain Beta Technologies. L'appareil devrait initialement être utilisé pour livrer des colis et des lettres à travers le pays. «Nous ambitionnons d'être la première compagnie aérienne à utiliser pour des vols commerciaux un avion de nouvelle génération», a déclaré à l'AFP Kiri Hannifin, responsable du développement durable d'Air New Zealand.

Totalement rechargé en 1h

La compagnie n'a pas encore fixé de date pour d'éventuels vols de passagers à bord d'avions électriques. Scandinavian Airlines (SAS) a annoncé en mai dernier son intention de transporter des passagers sur ses premiers vols commerciaux électriques en 2028.

L'Alia, alimentée par batterie, peut être complètement rechargé en une heure environ, précise Air New Zealand dans un communiqué. Comme pour les voitures électriques, la distance que l'avion peut parcourir est essentielle. D'une longueur d'environ 12 mètres et d'un poids de trois tonnes, ce modèle a parcouru des distances de 480 kilomètres en un seul vol d'essai, selon la compagnie aérienne.

Sa vitesse maximale est de 270 km/h et il peut voler jusqu'à 3000 mètres d'altitude. Après avoir été certifié, il sera utilisé pour de premiers vols d'environ 150 kilomètres, précise la compagnie.

D'autres options

Air New Zealand dispose d'une option d'achat sur près de deux douzaines d'autres appareils électriques Alia. «Les avions de nouvelle génération ont le potentiel de décarboner nos opérations régionales», a déclaré Greg Foran, directeur général de la compagnie aérienne, à des journalistes à Auckland. Il espère que l'intégration de l'Alia à sa flotte permettra à Air New Zealand de progresser dans cette technologie électrique et de piloter des avions plus gros de nouvelle génération à partir de 2030.

Publicité

Le constructeur aérospatial Beta Technologies, basé dans l'Etat américain du Vermont, développe des avions électriques à décollage conventionnel et d'autres modèles à décollage vertical. Il a reçu des financements du fonds Fidelity et du groupe Amazon pour ses levées de fonds, selon son site internet.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la