Nadal à un mois de Roland-Garros
«Je jouerai à Paris si je me sens suffisamment prêt»

Rafael Nadal, qui tente un dernier retour en forme à bientôt 38 ans, ne jouera dans un mois à Roland-Garros, là où il a été sacré quatorze fois, que s'il se «sent suffisamment prêt», a prévenu l'Espagnol mercredi au Masters 1000 de Madrid.
Publié: 24.04.2024 à 15:56 heures
Rafael Nadal fait son entrée en lice jeudi à Madrid.

«Si c'était Roland-Garros, je ne jouerais pas demain (ndlr: jeudi)», a expliqué le Majorquin aux 22 titres du Grand Chelem à la veille de son entrée en lice dans la capitale espagnole. «Si je ne joue pas Roland-Garros, ça ne veut pas dire que tout est fini. Il y a des Jeux olympiques (ndlr: à Paris, également sur la terre battue de Roland-Garros cet été), il y a différents formats dans lesquels jouer», a-t-il évoqué.

Nadal vient de renouer timidement avec la compétition la semaine passée à Barcelone après un énième coup d'arrêt connu en tout début de saison, précisément quand il faisait alors son retour sur le circuit en Australie après quasiment un an d'absence et une double opération psoas et hanche.

Il a joué deux matches sur la terre battue catalane, gagnant le premier contre l'Italien Flavio Cobolli (62e mondial, 6-2, 6-3), perdant le second face à l'Australien Alex de Minaur (11e mondial, 7-5, 6-1).

Dans la Caja magica de Madrid, «Rafa» doit jouer son premier tour jeudi face au jeune invité américain Darwin Blanch: un adversaire de 16 ans, né en septembre 2007… quand lui était déjà triple lauréat de Roland-Garros. Le champion espagnol s'est entraîné un peu moins de 90 minutes mercredi à la mi-journée sous un chaud soleil en se montrant particulièrement précautionneux au service.

«La semaine a été bonne sur certains aspects, moins bonne sur d'autres. Je ne pense pas que je suis prêt à jouer à 100% mais je suis prêt à entrer sur le court demain, a-t-il expliqué. C'est important pour moi de pouvoir jouer pour la dernière fois ici à Madrid.»

«Je ne sais pas ce qui va se passer dans les trois prochaines semaines. Je vais me battre et faire ce que je crois devoir faire pour pouvoir essayer de jouer à Paris. Si c'est possible, c'est possible. Si ça ne l'est pas, ça ne l'est pas», a encore déclaré Nadal.

Publicité

Le tournoi de Roland-Garros, deuxième levée du Grand Chelem, est programmé entre le 26 mai et le 9 juin prochain.

(AFP)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la