Un petit shot de protéines?
Des élèves genevois se retrouvent nez à nez avec des vers blancs dans leur assiette

Des élèves de trois écoles primaires genevoises ont eu la malchance de découvrir des asticots dans leur assiette ce lundi midi. Une affaire faite de parents fâchés, d'excuses et de promesses de ne pas réitérer cette situation.
Publié: 27.01.2024 à 19:59 heures
Des élèves de plusieurs écoles genevoises ont découvert des vers blancs dans leur assiette de midi.
Blick_Tiffany_Terreaux.png
Tiffany TerreauxJournaliste Blick

Lundi dernier, une découverte culinaire désagréable attendait les enfants de plusieurs écoles de la Ville de Genève. Selon la «Tribune de Genève», des vers blancs ont été retrouvés dans le blé Ebly servi aux élèves. Des parents d'élèves scolarisés à l'école du XXXI-Décembre, aux Eaux-Vives, ont témoigné après que leurs enfants ont signalé avoir trouvé des vers bougeant dans leur assiette.

L'association des cuisines scolaires de Plainpalais, fournisseur de cette école, a reconnu l'incident dans un courrier envoyé aux parents et aux élèves le lendemain. D’autres écoles sont également concernées, trois au total. L’établissement du XXXI-Décembre donc, mais aussi ceux des Allières et de Sécheron.

C'est sans danger

Isabelle Widmer, cheffe du Service des écoles, présente ses excuses aux parents, aux enfants et au personnel parascolaire. Une analyse macroscopique a confirmé la nature des vers. Ces derniers ont été identifiés comme inoffensifs. Le Dr Patrick Edder, chimiste cantonal rattaché au Service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV), affirme au quotidien genevois que la présence de vers dans les céréales est toujours possible. Ces derniers peuvent survenir pendant la culture, le transport ou le stockage.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Le SCAV indique que la cuisine de production de Plainpalais va changer de fournisseur ou ne plus inclure de blé Ebly dans ses menus pour éviter de futurs incidents similaires. Finalement, le Dr Patrick Edder souligne positivement l'absence d'insecticides intensifs dans ces céréales.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la