«Je veux juste enterrer mon fils décemment»
La Poste perd les cendres de son fils décédé

Une Italienne voulait faire rapatrier les cendres de son fils résidant en Suisse. Mais le paquet envoyé par la Poste suisse a disparu peu après sans laisser de traces, rapporte le «20 Minuten».
Publié: 11.02.2024 à 21:17 heures
|
Dernière mise à jour: 11.02.2024 à 21:21 heures
1/6
La Poste suisse a commis une erreur embarrassante.

C'est une erreur qui ne devrait pas se produire. En octobre 2023, une Sicilienne a perdu son fils qui résidait en Suisse. La famille a alors décidé d'incinérer le corps dans le pays, puis de faire rapatrier les cendres en Italie, où elles devaient finalement être enterrées dans un cimetière en Sicile.

Le suivi du colis s'arrête à Urdorf

Mais le précieux paquet n'est jamais arrivé à sa destination. Le colis envoyé par la Poste suisse a disparu à mi-chemin sans laisser de traces. «Selon le suivi de l'envoi, toute trace s'arrête à Urdorf», déclare la mère à «20 Minuten». Depuis novembre dernier, la famille attend l'inestimable cargaison qui avait été envoyée par le crématorium par courrier spécial.

Apparemment, cela n'a pas suffi à garantir la livraison du colis. La Poste ne semblait pas non plus avoir beaucoup d'espoir de retrouver le colis, puisqu'elle l'a déclaré perdu peu après. «Nos recherches sont malheureusement restées infructueuses, l'envoi n'a pas pu être localisé», lit la mère dans un message de la Poste qui lui a été envoyé en décembre.

La Poste a cessé ses recherches de colis

Toujours est-il que 563 francs ont été proposés à la famille en guise de réparation. Une maigre consolation pour la mère. Elle ne comprend pas que la Poste ait définitivement mis fin à ses investigations au lieu de les suspendre temporairement. La mère endeuillée ne cache donc pas son ressentiment à l'égard du distributeur suisse.

«Nous ne sommes pas intéressés par l'argent et nous ne voulons pas non plus accepter que les recherches soient interrompues. Quelqu'un doit bien avoir vu quelque chose... Un paquet, qui plus est envoyé par courrier spécial, ne disparaît pas comme ça.»

Pour pouvoir malgré tout enterrer un jour leur fils en paix, la famille compte désormais sur l'aide de la population. La famille a même réussi à faire passer son histoire dans l'émission de télévision italienne «Chi l'ha visto» (en français: «Qui l'a vu»).

Publicité

L'avocat soupçonne un vol

L'avocat de la famille estime toutefois que les démarches juridiques sont peu prometteuses, d'autant plus que la Poste est bien assurée dans ses conditions générales contre les colis perdus. Il suppose plutôt qu'un voleur soit derrière la perte de l'envoi, soit parce qu'il n'a pas compris le bordereau de déclaration, soit parce qu'il a pris le colis pour un objet de valeur camouflé. Quoi qu'il en soit, la mère a déjà précisé qu'elle ne chercherait pas à se venger. «Nous ne voulons faire de mal à personne, nous voulons juste enterrer mon fils décemment.»

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la