Vers une escalade en Méditerranée?
Les Etats-Unis craignent ce missile russe aux mains du Hezbollah

Des responsables étasuniens mettent en garde contre la possession par le Hezbollah de missiles russes Yakhont. Ce type d'arme a été conçu pour couler les navires. Or, plusieurs bâtiments de la flotte étasunienne sont stationnés en Méditerranée.
Publié: 11.11.2023 à 18:45 heures
|
Dernière mise à jour: 11.11.2023 à 18:58 heures
1/7
Les Etats-Unis sont préoccupés par la présence de missiles Yakhont dans l'arsenal du Hezbollah.
Jenny Wagner

La guerre entre le Hamas et Tsahal (Force de défense d'Israël), jusqu'à présent contenue dans la bande de Gaza, menace de s'étendre à d'autres régions du Proche-Orient. Le Hezbollah pourrait en effet déclarer la guerre à Israël et aux Etats-Unis. 

L'organisation, classée terroriste par l'Union européenne (UE) et soutenue par l'Iran, a rempli ses arsenaux de missiles ces dernières années. Selon certaines sources, elle possèderait des notamment des missiles Yakhont (P-800 Oniks) de fabrication russe.

Le président étasunien Joe Biden soutient Israël dans sa guerre contre le Hamas, entre autres en stationnant le porte-avions Gerald R. Ford en Méditerranée. La marine étasunienne est censée dissuader une éventuelle expansion du conflit au Proche-Orient. Il y a quelques jours, le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah a averti que son organisation avait encore quelque chose «en réserve» pour les formations étasuniennes.

De la Russie via la Syrie

Jusqu'à présent, seules des attaques mineures ont été menées contre Israël depuis le Liban, tandis que les troupes israéliennes combattent le Hamas dans la bande de Gaza. Mais la crainte d'une guerre étendue grandit.

Des sources citées par l'agence de presse Reuters confirment que le Hezbollah aurait les moyens d'attaquer la flotte américaine. Le groupe islamiste disposerait de plusieurs armes, dont le missile Yakhont. De fabrication russe, le Yakhont serait arrivé au Liban via la Syrie.

Les Etats-Unis réagissent en se préparant à une situation d'urgence. «Nous y prêtons une grande attention et nous prenons au sérieux les capacités dont [le Hezbollah] dispose», précise un responsable étasunien, cité par Reuters.

Publicité

Missile supersonique atteignant 2700 km/h

Le Yakhont est un missile anti-navire supersonique doté d'une portée de 300 kilomètres. Il a une vitesse maximale de 2700 km/h et se dirige vers sa cible à quelques mètres seulement au-dessus du sol. Il est donc difficile à repérer pour les radars. Cette arme peut être lancée depuis des navires, des sous-marins, des camions et des avions.

Le missile Yakhont pourrait facilement atteindre la flotte étasunienne stationnée en Méditerranée.

Le missile russe mesure 8,9 mètres de long pour une envergure de 0,7 mètre. Sur la balance, il affiche pas moins de 3 tonnes. Le Yakhont dispose en outre d'un système de guidage par satellite et d'un radar, ce qui lui permet d'atteindre sa cible avec une marge d'erreur d'1,5 mètre maximum. Selon le portail spécialisé Military Today, il n'y a pratiquement aucune possibilité de détruire le Yakhont une fois qu'il a pris un navire pour cible.

Quelle est la probabilité d'une escalade?

Selon le responsable étasunien cité par Reuters, la Navy dispose tout de même de certains moyens de défense face à des missiles comme le Yakhont. De plus, Israël possède le missile de défense Barak 8, qui peut protéger la marine en Méditerranée. Cette arme anti-missiles est en service depuis 2021 et a déjà réussi à repousser des drones plus petits que le Yakhont.

Mais quelle est la probabilité d'une escalade? «Je doute fort que le Hezbollah attaque directement la marine étasunienne pour une multitude de raisons, à moins que les Etats-Unis ne soient directement impliqués dans la guerre contre l'organisation», estime Mohanad Hage Ali du Middle East Institute, interrogé pour «Newsweek». Mais si Israël prend complètement le contrôle du nord de la bande de Gaza, le spécialiste juge possible qu'une escalade soit initiée par le Hezbollah.

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la