Revendiqué par l'Etat islamique
Le bilan des victimes de l'attentat en Iran monte à 91 morts

Le bilan du nombre de victimes de l'attentat commis mercredi en Iran grimpe à 91 morts. Revendiquées par l'Etat islamique (EI), les deux explosions ont été enclenchées par des ceintures explosives de deux membres de l'EI.
Publié: 06.01.2024 à 11:13 heures
Les funérailles des victimes ont eu lieu à Kerman avec la participation du président iranien Ebrahim Raïssi et le chef des Gardiens de la Révolution, le général Hossein Salami.

Au moins 91 personnes ont été tuées dans l'attentat perpétré mercredi dans le sud de l'Iran. C'est ce qu'indique un nouveau bilan de l'attaque revendiquée par le groupe Etat islamique (EI) fourni après la mort de deux blessés, a annoncé samedi un média officiel. L'attaque a été perpétrée lors d'une cérémonie commémorative à Kerman près de la tombe du général Qassem Soleimani, ex-architecte des opérations militaires iraniennes au Moyen-Orient tué en janvier 2020 par une frappe américaine en Irak.

«Le bilan de l'incident terroriste a atteint 91 morts après que deux personnes dont un enfant hospitalisées en soins intensifs ont succombé à leurs blessures», a indiqué un responsable médical local à l'agence Irna. L'EI a revendiqué l'attaque, affirmant que deux de ses membres avaient «activé leur ceinture explosive» au milieu «d'un grand rassemblement d'apostats, près de la tombe de leur chef».

Des funérailles publiques

Le ministère de Renseignements iraniens a indiqué vendredi que «l'un des terroristes kamikazes» était «de nationalité tadjike», tandis que l'identité du second n'a pas encore été établie. Il a également fait état de l'arrestation de plus de onze suspects dans six provinces iraniennes.

Les funérailles des victimes ont eu lieu samedi à Kerman avec la participation du président iranien Ebrahim Raïssi et le chef des Gardiens de la Révolution, le général Hossein Salami. Qassem Soleimani, figure clé de la République islamique et ex-chef de la force Qods, la branche des opérations extérieures de l'Iran, est célébré dans son pays pour son rôle dans la défaite de l'EI en Irak voisin ainsi qu'en Syrie.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la