«On était encerclé»
La région de la Dune du Pilat aux prises avec les flammes

Les pompiers français font face ce jeudi à une «situation défavorable» dans leur lutte contre deux feux de forêt, qui ont détruit 4200 hectares depuis mardi dans la Gironde. Quelque 4000 personnes ont été priées d'évacuer en début d'après-midi.
Publié: 14.07.2022 à 17:35 heures
1/6
Le feu a dévasté plus de 4000 hectares de forêt en Gironde (F). Des milliers de personnes ont été évacuées de la région.

Cette évacuation «préventive» de Cazaux, bourg de la commune de La Teste, et de sa base militaire (la BA 120), concerne 4000 personnes «acheminées en bus et voitures au Parc des expositions», où 6000 campeurs avaient déjà trouvé refuge dans la nuit de mardi à mercredi, a indiqué la préfecture. La grande majorité a quitté les lieux depuis lors, a constaté une journaliste de l’AFP.

«Nous sommes obligés de prendre ces mesures car les fumées qui arrivent sur Cazaux sont trop importantes. Les habitations ne sont pas pour le moment menacées par le feu», a écrit la maire de La Teste sur son compte Facebook. Les autorités précisent que l’évacuation concerne l’intégralité du bourg de Cazaux, la BA 120, un supermarché et des campings.

«On était encerclé»

Blick a contacté un jeune couple suisse en vacances dans la région. Ils ont de justesse échappé à l’évacuation. La jeune femme de 28 ans raconte: «Le camping était encerclé par les flammes. Quand on s’est réveillé le matin, il y avait des cendres partout. Il était difficile de respirer.»

Un épais nuage de fumée a englouti toute la région, rendant la circulation compliquée. Le couple témoigne: «La fumée était tellement épaisse qu’on ne voyait rien sur la route. C’était comme s’il y avait du brouillard! La chaleur était étouffante mais on était obligé de garder les fenêtres fermées.»

La Dune du Pilat fermée au public

L’ordre d’évacuation a entraîné des bouchons à Cazaux en direction du nord, a constaté un journaliste de l’AFP. Le ciel a des tons orangés et des cendres flottent en suspension dans l’air.

Quelque 2100 hectares ont brûlé depuis mardi dans cette forêt qui jouxte la célèbre dune du Pilat, qui a été fermée au public. La même superficie de pins est également partie en fumée dans le second incendie, situé près de Landiras, à une quarantaine de kilomètres au sud de Bordeaux.

Publicité

Situation encore critique

«A 13h, la situation reste défavorable» dans les sites, a indiqué la Préfecture, qui a expliqué que «près de 1000 sapeurs-pompiers», «100 moyens de lutte» et «six aéronefs» étaient engagés.

Ces feux de forêt, qui n’ont pas fait de victime, se sont déclenchés au début de l’épisode de canicule qui touche la France depuis lundi, principalement dans l’ouest et le sud du pays.

(Blick/ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la