Les morts mystérieuses s'enchainent
Un oligarque russe décède subitement après un dîner sur la Côte d'Azur

Une fois de plus, la mort mystérieuse d'un oligarque russe soulève des questions. Cette fois-ci, il s'agit de Dmitri Selenov, 50 ans. Quelques heures après un dîner avec des amis sur la Côte d'Azur française, il est mort subitement.
Publié: 19.12.2022 à 14:03 heures
|
Dernière mise à jour: 19.12.2022 à 15:07 heures
1/2
L'oligarque russe Dmitri Selenov est mort mystérieusement en France début décembre.
Carla De-Vizzi

Depuis le début de la guerre en Ukraine il y a dix mois, les nouvelles concernant les décès mystérieux d'oligarques russes se multiplient. La dernière victime en date est le milliardaire Dmitri Selenov, âgé de 50 ans.

Selon la chaîne Telegram Baza, l'oligarque russe se serait plaint d'un malaise après un dîner sur la Côte d'Azur en France le 9 décembre. Le lendemain matin, le magnat de l'immobilier est mort subitement.

Dmitri Selenov s'était cogné la tête

Quelles seraient les raisons qui pourraient expliquer cette mort mystérieuse? Selon les informations de Baza, l'oligarque russe était invité à dîner chez des amis à Antibes ce soir-là. Après être rentré chez lui peu après minuit, il se serait soudainement senti mal et serait alors tombé pour une raison inconnue par-dessus la rampe d'escalier. Lors de sa chute, Dmitri Selenov s'est cogné la tête et a dû être immédiatement transporté à l'hôpital. Sur place, il a été transféré aux soins intensifs.

Quelques heures plus tard, la nouvelle est tombée: le milliardaire était décédé. La cause exacte du décès n'est cependant pas claire. La police française a ouvert une enquête. Comme le précise le canal Telegram Baza, l'oligarque aurait récemment subi une opération liée à des problèmes cardiaques.

Reste à savoir si et quand la véritable cause de la mort de Dmitri Selenov sera révélée. Une chose est sûre: le milliardaire n'est que l'un des nombreux oligarques dont la mort mystérieuse a levé des doutes. Les Russes concernés s'étaient pour la plupart montrés critiques envers le Kremlin.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la