Au moins un mort: Cet homme armé d'une épée a attaqué plusieurs personnes à Londres(00:24)

Il a tué un adolescent de 14 ans
L'assaillant à l'épée de Londres a été placé en détention provisoire

Un homme de 36 ans qui a tué mardi un adolescent avec une épée et blessé quatre personnes à Londres a été présenté à la justice jeudi et placé en détention provisoire.
Publié: 02.05.2024 à 14:17 heures
L'assaillant avait fait irruption dans une maison voisine où un couple et leur fillette de quatre ans étaient endormis. Il est entré dans la chambre et a attaqué le père de l'enfant, criant qu'il croyait en Dieu.

Un homme de 36 ans qui a tué mardi un adolescent avec une épée et blessé quatre personnes à Londres a été présenté à la justice jeudi et placé en détention provisoire.

Marcus Arduini Monzo, possédant la double nationalité espagnole et brésilienne, a été inculpé pour meurtre, tentative de meurtre et blessures, après cette attaque qui a suscité une vive émotion dans la capitale britannique. Armé d'une épée, il a blessé quatre personnes et tué un collégien de 14 ans qui se rendait à l'école mardi matin à 07H00 (06H00 GMT) dans l'est de Londres.

Interpelé 22 minutes après le premier appel à la police

Devant le tribunal, Marcus Arduini Monzo a parlé lentement pour confirmer son nom. Il doit à nouveau comparaitre dans les jours prochains. L'assaillant a été interpellé 22 minutes après le premier appel à la police.

Des témoins ont d'abord contacté les forces de l'ordre après avoir vu une camionnette percuter une clôture devant une maison près de la station de métro de Hainault. Marcus Arduini Monzo serait alors sorti de son véhicule, et aurait dit à un homme qu'il allait le tuer et l'a blessé au cou.

Il a tranché le cou de l'adolescent

Le procureur a dit jeudi au tribunal que 15 minutes plus tard,l'assaillant avait fait irruption dans une maison voisine où un couple et leur fillette de quatre ans étaient endormis. Il est entré dans la chambre et a attaqué le père de l'enfant, criant qu'il croyait en Dieu, et lui causant des blessures au cou et au bras, a expliqué le procureur.

Il est accusé d'avoir ensuite couru derrière Daniel Anjorin, 14 ans, qui se rendait au collège, et de lui avoir tranché le cou, avant de le poignarder à la poitrine alors qu'il était tombé au sol. Le collégien, décrit comme un élève érudit et un gentil camarade par la Bancroft's school qu'il fréquentait, est décédé des suites de ses blessures peu après son transport à l'hôpital.

Publicité

Deux agents de police ont été grièvement blessés. Une policière a ainsi dû subir une opération à la main. Marcus Arduini Monzo n'était pas connu de la police, qui a écarté la piste terroriste.

(AFP)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la