Crédits accordés à des soldats sous-équipés
La guerre en Ukraine fait les affaires de l'ex-femme de Vladimir Poutine

L'ex-femme de Vladimir Poutine profite encore indirectement de sa relation avec son ex… mais surtout de la guerre en Ukraine. Avec son entreprise de mini-crédit, Lioudmila Otcheretnaïa tire avantage du mauvais équipement des soldats russes pour gagner de l'argent.
Publié: 19.04.2023 à 10:33 heures
|
Dernière mise à jour: 19.04.2023 à 11:46 heures
1/6
Pendant près de 30 ans, Lioudmila Otcheretnaïa a été l'épouse du chef du Kremlin, Vladimir Poutine.

Lioudmila Otcheretnaïa et le chef du Kremlin, Vladimir Poutine, ont été mariés pendant près de 30 ans. Ils se sont séparés en 2013. Mais l’ancienne Première dame russe profite toujours de sa relation avec son ex – et de la guerre en Ukraine.

Comme le rapporte le média allemand «Bild», la société Carmoney de Lioudmila Otcheretnaïa propose des mini-crédits aux soldats russes. Les appelés et leurs familles donnent leurs voitures en paiement à l’ex-femme du président russe et achètent avec l’argent des équipements de protection comme des casques et des gilets pare-balles – parce qu’ils ne les reçoivent pas de l’armée.

D’après les sources du quotidien, l’entreprise aurait augmenté son bénéfice de 66% l’année dernière. L’ex de Poutine aurait ainsi gagné plus de 600’000 francs au cours de la première année de guerre.

Des appartements en Suisse?

Jusqu’en 2022, Lioudmila Otcheretnaïa détenait 14,5% des parts de Carmoney. «Afin de brouiller apparemment une piste directe vers elle, une autre entreprise a repris ses parts à la fin 2022, explique le journaliste d’investigation russe Sergey Ezhov, cité par 'Bild'. Mais cette entreprise a également un lien avec l’ex-femme de Poutine.»

En plus de son activité de mini-crédit, l’ancienne Première dame russe possède quantité de biens immobiliers en Russie et en Europe – y compris en Suisse. Le Royaume-Uni l’a déjà inscrite sur sa liste des sanctions. Lioudmila Otcheretnaïa a jusqu’à présent été épargnée par les sanctions de l’Union européenne.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la