Projet pour 2025
Un projet de casino en région lausannoise

Romanel-sur-Lausanne (VD) pourrait accueillir un casino en 2025. Le groupe Kursaal Bern déposera vendredi une demande de concession à la Confédération pour créer le Casino du Léman.
Publié: 27.10.2022 à 09:40 heures
La commune de Romanel-sur-Lausanne est intéressée à accueillir un nouveau casino (photo d'illustration).

Si la concession est accordée, le casino s'installera dans un bâtiment abritant actuellement un centre commercial, en bordure de la route Lausanne - Chéseaux. Le site sera entièrement rénové et offrira une surface de 2000 m2 dédiée au jeu et à la restauration, annoncent jeudi le Kursaal Bern et la commune de Romanel.

La création d'une centaine d'emplois est prévue. Ce projet apportera «un dynamisme économique important dans une zone d'activité en pleine reconfiguration. Eloigné des habitations, le Casino du Léman n'engendra aucune nuisance», affirme Claudia Perrin, syndique de Romanel-sur-Lausanne, citée dans le communiqué.

Site «idéal»

Du côté de Kursaal Bern, qui exploite déjà des casinos à Berne et Neuchâtel, le site est considéré comme «idéal à tous points de vue», à proximité de l'autoroute et au coeur d'une agglomération lausannoise comptant plus de 300'000 habitants.

Avec ce casino, «nous apportons une plus-value évidente à l'économie romanelloise tout en développant intelligemment une zone d'activités. Les autorités communales l'ont compris et nous soutiennent», relève Pascal Passarelli, directeur du casino de Neuchâtel et qui chapeaute ce nouveau projet.

Le groupe bernois explique qu'il va déposer une concession de type A. Celle-ci n'est attribuée qu'à des maisons de jeux pouvant atteindre un produit brut des jeux annuel de plus de 30 millions de francs avec son offre de jeux sur place. Cette concession est aussi moins restrictive que celle de type B, notamment pour le montant des mises maximales pour les jeux d'argent automatisés.

La Suisse compte actuellement 21 casinos, 8 de type A et 13 de type B. Vaud n'en abrite qu'un seul, à Montreux (type A). Le Conseil fédéral avait décidé en avril dernier de passer à 23 concessions en ciblant la région lausannoise et celle de Winterthour. La Confédération doit prendre sa décision fin 2023, précise Kursaal Bern, qui dit espérer une mise en service en janvier 2025.

Publicité

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la