Le saviez-vous?
10 idées reçues à propos de l’argent

Est-ce que je risque une sanction si je paye en fausse monnaie à mon insu? Le paiement mobile est-il sûr? Ai-je droit à une récompense si je rapporte de l’argent trouvé? Nous faisons le point sur 10 idées reçues à propos de l’argent.
Publié: 06.07.2021 à 16:37 heures
|
Dernière mise à jour: 08.07.2021 à 14:18 heures
Article rémunéré, présenté par mycasino.ch

1. Si vous payez en fausse monnaie, vous encourez une sanction

Pas forcément. Si vous payez avec de la fausse monnaie sans le savoir, vous n’avez rien à craindre. En revanche, si vous faites consciemment circuler de la fausse monnaie, vous êtes passible d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à trois ans ou d’une amende aux termes de l’article 242 du code pénal. En Suisse, cela arrive moins de 100 fois par an.

2. Si votre banque fait faillite, votre argent est perdu

Cela dépend. Les dépôts privés sont protégés jusqu’à 100 000 francs par client. Les montants dépassant cette somme seront versés si possible sous forme de dividende de faillite dans le cadre de la procédure de faillite. Autrement dit, si vous avez 200 000 francs en banque, vous ne pourrez probablement récupérer que la moitié de cette somme en cas de faillite.

3. Le paiement mobile n’est pas sûr

Faux. Le paiement mobile est même plus sûr que le paiement en espèces. Votre smartphone devient votre porte-monnaie, les inconnus n’ont aucun accès à votre argent. Les prestataires de paiements numériques comme YAPEAL travaillent avec Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay. Ces derniers chiffrent les données lors du paiement et les traduisent en jetons, des codes de paiement qui ne peuvent pas être lus. Et YAPEAL y ajoute un avantage supplémentaire unique en Suisse: il permet à tout moment de garder le contrôle total de ses activités de jeux d’argent sur mycasino.ch. Les dépôts et retraits d’argent ont lieu en temps réel et 24/7 – y compris en dehors des heures d’ouverture et le week-end.

Exclusivité mycasino: dépôts et retraits d’argent en temps réel

Grâce au partenariat entre le Grand Casino Luzern et le prestataire de paiement numérique YAPEAL, les joueurs bénéficient des avantages suivants sur mycasino.ch: les joueurs obtiennent leur gain immédiatement; les dépôts et retraits d’argent ont lieu en temps réel

  • 24/7 – y compris en dehors des heures d’ouverture et le week-end.
  • La sécurité est garantie: l’argent est à la Banque nationale et entièrement disponible.
  • Fastest Sign-Up – 100% par voie numérique en 5 minutes sans paperasse.
  • Exclusivité mycasino.ch

Grâce au partenariat entre le Grand Casino Luzern et le prestataire de paiement numérique YAPEAL, les joueurs bénéficient des avantages suivants sur mycasino.ch: les joueurs obtiennent leur gain immédiatement; les dépôts et retraits d’argent ont lieu en temps réel

  • 24/7 – y compris en dehors des heures d’ouverture et le week-end.
  • La sécurité est garantie: l’argent est à la Banque nationale et entièrement disponible.
  • Fastest Sign-Up – 100% par voie numérique en 5 minutes sans paperasse.
  • Exclusivité mycasino.ch
plus

4. Plus personne ne garde son argent chez soi aujourd’hui

Faux. Depuis la crise financière de 2008, on constate de nouveau que les gens font moins confiance aux banques et cachent leur argent chez eux, sous leur matelas ou ailleurs. On a également observé en Allemagne que les gens ont retiré davantage d’argent liquide depuis le début de la pandémie.

5. Les billets de banque ne peuvent pas fondre

Si. C’est le cas pour quelques-uns. Depuis 2011, les billets de banque du Canada sont en plastique. L’idée était de les rendre plus résistants au froid et à l’usure. Malheureusement, personne n’a pensé au fait que les billets peuvent fondre s’ils sont au contact de la chaleur. Dans ce cas, les banques remplacent les billets défectueux.

6. Un gain à la loterie n’a pas de date d’expiration

Faux. Conformément aux conditions de participation de Swisslos, un gain de loterie expire si personne n’en invoque le bénéfice dans un délai de 26 semaines, soit environ une demi-année. Une fois ce délai écoulé, l’argent est irrémédiablement perdu.

7. Quelqu’un qui ramène de l’argent trouvé n’a droit à aucune récompense

Si. La loi suisse fait référence au droit à une récompense appropriée sans préciser pour autant quelle en est la nature. L’usage veut qu’une récompense à hauteur de dix pour cent soit appropriée. Ce n’est naturellement pas la même chose si vous recevez 200 000 francs parce que vous avez trouvé deux millions dans une mallette ou 700 francs pour une somme de 7000.

8. Les virements erronés sont remboursés

Ce n’est pas aussi simple que cela. Une fois que l’argent est viré, il appartient au destinataire. On peut toutefois prier la personne bénéficiaire de rendre l’argent. Si vous n’avez pas de réponse ou si la personne refuse, il ne reste plus qu’à porter plainte. Les instituts bancaires ont d’ailleurs une marge de manœuvre limitée, puisque leurs possibilités se limitent à demander indulgence au destinataire. Pas plus.

9. Si j’oublie de prendre les billets au bancomat, la banque me créditera le montant sur mon compte

En principe, c’est correct. Selon l’institut bancaire, les bancomats sont configurés de manière que l’argent doive être retiré de la fente dans les 20 ou 30 secondes. Si tel n’est pas le cas, le distributeur automatique encaisse de nouveau l’argent et le montant est crédité au client. Mais si une tierce personne prend les billets dans l’intervalle, la banque ne dédommagera pas le client.

10. On peut payer n’importe quelle somme en pièces de monnaie

Oui et non. Sortir 98 pièces de cinq centimes de son portefeuille pour payer son sandwich à 4 francs 90, c’est légal. «Toute personne est tenue d’accepter en paiement jusqu’à 100 pièces suisses courantes», est-il écrit à l’art. 3 de la Loi fédérale sur l’unité monétaire et les moyens de paiement. La possibilité d’aller au-delà tient au caractère conciliant ou non du vendeur. Une enquête non représentative menée auprès des commerces de détail montre que, lorsqu’il s’agit d’enfants qui cassent leur tirelire pour s’acheter un jouet, les commerçants ferment souvent les yeux.

Présenté par un partenaire

Cet article a été rédigé pour le compte d’un client. Les contenus sont de style journalistique et répondent aux critères de qualité de Ringier.

Cet article a été rédigé pour le compte d’un client. Les contenus sont de style journalistique et répondent aux critères de qualité de Ringier.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la