«La Divine Comédie»
La Pléiade change de traduction pour la comédie de Dante

La bibliothèque française de la Pléiade va publier une nouvelle traduction de «La Divine Comédie» de Dante Alighieri (1265-1321). Le poème traduit par Jacqueline Risset doit sortir en édition bilingue le 30 septembre, 700 ans après la mort de l'écrivain florentin.
Publié: 29.06.2021 à 10:44 heures
|
Dernière mise à jour: 29.06.2021 à 11:26 heures
La traduction des oeuvres complètes de Dante publiée en 1965, dont «La Divine Comédie», par la Pléiade avait été réalisée par l'universitaire André Pézard (archives).

«La traduction de Jacqueline Risset, d'une limpidité sans égale, voisine avec le texte original et bénéficie d'un appareil critique nouveau qui prend appui sur sept siècles de lectures aussi bien que sur les recherches les plus récentes», ont annoncé lundi les éditions Gallimard.

Jacqueline Risset, poète, critique, universitaire, est reconnue comme l'une des grandes spécialistes du poème épique en trois parties («L'Enfer», «Le Purgatoire», «Le Paradis»). Elle est décédée en 2014, à l'âge de 78 ans. Sa traduction était initialement parue entre 1985 et 1990 chez Flammarion, maison d'édition qui fait aujourd'hui partie du même groupe que Gallimard.

La traduction des oeuvres complètes de Dante publiée en 1965

La traduction des oeuvres complètes de Dante publiée en 1965, dont «La Divine Comédie», par la Pléiade avait été réalisée par l'universitaire André Pézard. Sa singularité, avec une langue qui intègre un français médiéval parfois obscur, a fait l'objet de nombreuses critiques.

Composée entre 1303 et 1321 par le poète florentin Dante, dans une langue, l'italien, qui en est alors à ses débuts littéraires, «La Divine Comédie» est l'un des textes fondateurs de la littérature mondiale, un vaste voyage allégorique dans les tourments de l'amour, de la foi et de la création.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la