Alcaraz a tenu tête
Djokovic gagne une finale d'anthologie à Cincinnati

Novak Djokovic tient sa revanche. Un mois et demi après sa défaite en finale de Wimbledon, le Serbe a rendu à Carlos Alcaraz la monnaie de sa pièce à Cincinnati.
Publié: 21.08.2023 à 07:33 heures
Novak Djokovic: l'une de ses plus belles victoires.

A Cincinnati, Novak Djokovic a cueilli un... 39 titre en Masters 1000, le 95e de sa carrière, à la faveur de son succès 5-7 7-6 (9/7) 7-6 (7/4) en finale sur le joueur de Murcie. Mené d’un set et d’un break, il a écarté une balle de match à 6/5 au jeu décisif du deuxième set pour s’imposer finalement après 3h49’ de jeu. Cette finale dans l’Ohio fut la plus longue de l’histoire de l’ATP Tour pour une rencontre en trois sets.

«C’est complètement fou. Il n’y a rien d’autre à dire, glisse Novak Djokovic. Ce fut sans aucun doute l’un des matches les plus durs et les plus excitants de ma carrière.» Novak Djokovic a revu la lumière grâce à un break au huitième jeu du deuxième set alors que Carlos Alcaraz semblait s'envoler vers la victoire. Il sauvait la balle de match dans le tie-break sur un enchaînement service-coup droit. Dans le jeu décisif du troisième set, Carlos Alcaraz a dû composer avec des crampes à la main droite. Comme lors de la demi-finale perdue face à ce même adversaire, le protégé de Juan Carlos Ferrero a été trahi par son physique.

Dimanche à Cincinnati, Novak Djokovic a remporté son 1069e match sur le Circuit pour dépasser Rafael Nadal et Ivan Lendl. Il lui reste désormais à surpasser Jimmy Connors (1274) et Roger Federer (1251). Mais dans l’immédiat, il espère en cueillir sept de plus à partir de lundi prochain à à New York pour cueillir un 24e titre du Grand Chelem. Tenant du titre à Flushing Meadows, Carlos Alcaraz sera, bien sûr, encore l’adversaire à battre... On en salive déjà.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la