Va-t-on bientôt en voir le bout?
La rénovation du tunnel du Lötschberg coûtera bien plus cher que prévu

La rénovation du tunnel de faîte du Lötschberg, long de 15 kilomètres, coûtera bien plus cher que prévu, 180 millions de francs au lieu de 105 millions, et s'achèvera d'ici à fin 2024. La compagnie BLS attribue encore un lot de travaux pour la partie sud de l'ouvrage.
Publié: 21.06.2023 à 11:05 heures
Selon les estimations actuelles, les travaux de rénovation du tunnel de faîte du Lötschberg, un ouvrage inauguré il y a 110 ans, coûteront au total 180 millions de francs (archives).

Avec l'adjudication annoncée mercredi, la compagnie BLS peut désormais estimer plus précisément les coûts totaux des travaux de rénovation du tronçon sud du tunnel du Lötschberg, a indiqué la société dans un communiqué. En l'état, la rénovation de la voie sur toute la longueur du tunnel historique coûtera au total 180 millions de francs.

La somme est supérieure de 75 millions de francs au montant estimé au début des travaux en 2018. Une grande partie des surcoûts, pour environ 40 millions, est due à des facturations additionnelles du consortium Marti, qui rénove 13,5 des près de 15 kilomètres de la voie. Ces surcoûts sont dus à des événements imprévus.

Ainsi, les ouvriers ont rencontré une «voûte de radier» de quelque 330 mètres de long, ce qui a entraîné des travaux et des coûts supplémentaires, de même que les infiltrations d'eau durant l'été très pluvieux de 2021. La facture a augmenté par ailleurs en raison de l'inflation.

Moderniser le tunnel

A l'automne, Marti aura terminé la rénovation des 13,5 kilomètres de tunnel, puis démantelé le site d'installation de Kandersteg (BE). Au-delà, le BLS a chargé le consortium Rhomberg Sersa Rail Group, mené par l'entreprise de technologie ferroviaire Rhomberg, de remplacer le tronçon sud du tunnel de faîte du Lötschberg.

Il s'agit de remplacer l'ancienne voie ballastée par une voie en béton moderne sur les 1,3 derniers kilomètres à l'extrémité sud. L'opération se monte à 11 millions de francs. C'est le consortium Rhomberg qui aménagera le site d'installation à l'extrémité sud du tunnel pour la rénovation du tronçon sud.

Cela raccourcira les chemins d'accès au chantier et l'exploitation des trains navettes-auto entre Kandersteg et Goppenstein (VS) ne sera affectée que de façon marginale. Le BLS s'attend à ce que les travaux de construction soient achevés d'ici à fin 2024. Pour mémoire, l'inauguration du tunnel a eu lieu en 1913.

Publicité

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la