Trou de Tolochenaz
Les CFF dans une véritable course contre la montre

Jeudi, plusieurs dizaines d'ouvriers s'activaient pour bétonner un trou dans les voies à hauteur de Tolochenaz. Pour les CFF, le temps presse pour assurer aux trains de pouvoir emprunter le tronçon dès vendredi, comme ils l'ont assuré.
Publié: 11.11.2021 à 15:11 heures
|
Dernière mise à jour: 18.11.2021 à 10:59 heures
1/5
Le bétonnage des trous découverts s'est poursuivi toute la nuit de mercredi à jeudi avec également la pose de micro-pieux pour stabiliser le terrain et les voies à la hauteur de Tolochenaz (VD).

Soixante ouvriers se relayent et s'activent 24h/24 pour rétablir la ligne CFF entre Genève et Lausanne, victime d'un affaissement du sol à la hauteur de Tolochenaz (VD). Le bétonnage des trous et la pose de micro pieux pour stabiliser le terrain se poursuivent jeudi.

L'objectif est toujours de rétablir la liaison d'ici vendredi matin à l'aube pour le début de services de trains voyageurs, a indiqué jeudi matin à Keystone-ATS Frédéric Revaz, porte-parole aux CFF. Mais les trains rouleront à vitesse réduite et il faudra sans doute compter avec des perturbations et retards, selon lui. Il n'était pas possible de dire si les InterCity pourraient à nouveau circuler.

Sondages et analyse du sous-sol

Les micro tunneliers de l'entreprise Energie 360° qui effectuait des travaux pour le percement d'une canalisation à une dizaine de mètres sous les voies pour un projet de réseau d'énergie thermique «ont pu être évacués», explique le porte-parole. Le bétonnage des trous découverts au-dessus de cette conduite d'eau s'est poursuivi toute la nuit avec également la pose de micro-pieux pour stabiliser le terrain et les voies, ajoute-t-il.

Ces travaux-là devaient continuer toute la journée de jeudi avec aussi la poursuite des sondages et analyses du sous-sol pour avoir une meilleure vision de la qualité et de la solidité du terrain, selon Frédéric Revaz. L'installation d'un pont provisoire de près de 20 mètres est par ailleurs toujours possible. L'infrastructure est prête à la gare de triage de Denges. Une décision pourrait être prise en journée.

Travaux plus compliqués que prévus

Une chose est sûre, la remise en état des voies s'avère plus compliquée que prévu. «Il s'agit de travaux importants et très intensifs. Trois équipes de réparation de 20 personnes se relayent et s'activent sous pression 24h/24h», relève le porte-parole. Elles ont déjà coulé plus de 25 mètres cubes de béton.

Les CFF conseillent toujours à leur clientèle à renoncer aux voyages non essentiels sur cette ligne Lausanne-Genève. Pour les déplacements essentiels, 34 bus (contre 25 la veille) de remplacement assurent la liaison entre Morges et Allaman.

Publicité

Les trains Regioexpress effectuent sinon la liaison entre Genève et Allaman et entre Lausanne et Morges. Aucun Intercity ne circule depuis mardi 17h00. Des trains spéciaux sont aussi ponctuellement mis en service entre Nyon et Genève.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la