Troisième correction du Rhône
Le Canton du Valais sollicite un crédit de 39 millions

Le Conseil d'Etat valaisan sollicite un crédit d'engagement de 39 millions dans le cadre de la troisième correction du Rhône. Ce montant doit permettre de financer la première étape des travaux de sécurisation dans le cadre de la mesure prioritaire Vernayaz-Evionnaz.
Publié: 02.01.2023 à 12:57 heures
La mesure prioritaire vise à sécuriser 486 hectares menacés en cas de crue du Rhône (archives).

Dans le détail, ces 39 millions sont destinés à l’établissement du dossier de mise à l’enquête publique, à l’acquisition de terrains, ainsi qu'à la réalisation anticipée de mesures agricoles ou de travaux préliminaires, indique lundi le gouvernement valaisan dans un communiqué.

Le crédit d’engagement correspond au quart du coût total de la mesure prioritaire, estimée à 155 millions de francs. La part nette du canton s’élèvera à 12,6 millions de francs. L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) et l’Office fédéral des routes (OFROU) ainsi que les communes contribueront à hauteur de 25.6 millions de francs.

La mesure prioritaire s'étend sur plus de cinq kilomètres, jusqu'à Lavey (VD). Elle vise à sécuriser 486 hectares menacés en cas de crue du Rhône. Sur cette surface, 260 hectares se situent en zone de danger élevé, dont 59 hectares de zones à bâtir.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la