Sous conditions
La Suisse en passe d'autoriser la réexportation de matériel de guerre

La Suisse va-t-elle finalement autoriser les pays à réexporter le matériel de guerre qu'elle leur a vendu? Peut-être, mais sous conditions. Deux initiatives parlementaires vont en tout cas en ce sens.
Publié: 11.05.2023 à 18:04 heures
|
Dernière mise à jour: 11.05.2023 à 18:38 heures
La réexportation de matériel de guerre suisse agite le Parlement depuis de longs mois.

La Suisse devrait autoriser les pays qui ont acheté du matériel de guerre suisse à le réexporter. Mais sous conditions. Une commission du Conseil des Etats soutient deux initiatives parlementaires en ce sens. Le dossier délicat pour la neutralité pourrait se débloquer.

Berne a reçu plusieurs demandes pour pouvoir réexporter des armes à l'Ukraine. L'Allemagne voulait envoyer des munitions de chars, le Danemark des Piranhas, l'Espagne des canons antiaériens. A chaque fois, le gouvernement a dit non, invoquant la neutralité et la loi sur le matériel de guerre.

La voie est ouverte

Le Parlement a pris le dossier en main et soumis plusieurs variantes pour permettre de réexporter du matériel suisse y compris dans des pays en guerre. La commission soutient par 8 voix contre 5 l'initiative parlementaire de la commission du Conseil national qui prévoit une solution, a indiqué devant les médias le président de la commission Werner Salzmann (UDC/BE). La voie est ainsi ouverte pour élaborer un projet de loi.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la