Son frère témoigne
Un DJ vaudois décède dans un accident de voiture en Italie

Un tragique accident a fait deux victimes en Italie le dimanche 31 mars. Le propriétaire de la voiture, un homme de 40 ans vivant à Villeneuve, est mort sur le coup. Son frère, dévasté par la nouvelle, se confie à Blick.
Publié: 01.04.2024 à 17:06 heures
|
Dernière mise à jour: 01.07.2024 à 14:44 heures
1/10
Une Ferrari GT C4 avec des plaques d'immatriculation suisses a fait un accident dimanche 31 mars dans le nord de l'Italie.
RMS_Portrait_AUTOR_1062.JPG
Qendresa Llugiqi

Une voiture en morceaux, des débris éparpillés et des flammes de plusieurs mètres de haut: dimanche 31 mars, les automobilistes et les premiers secours ont assisté à un terrible accident survenu sur la route entre Ivrea et Santhia, dans le nord de l'Italie.

Les deux occupants de la voiture sont décédés sur place. Selon les recherches de Blick, une des victimes était un DJ vaudois de 40 ans qui vivait à Villeneuve. Les médias italiens expliquent que la voiture lancée à plus de 200 km/h aurait heurté la glissière de sécurité après avoir dérapé sur l'autoroute mouillée. La Ferrari aurait ensuite pris feu avec deux occupants à son bord. 

Un témoin oculaire décrit sur Facebook: «Nous sommes passés juste après. C'était horrible!» Comme le rapportent les médias locaux, les pompiers ont dû découper l'épave pour en extraire les victimes.

«La personne la plus aimante que je connaisse»

Agim Q.* a confirmé à Blick que le défunt est son frère et que la voiture lui appartenait. Très affecté par la situation, il confie: «Il est difficile de parler de cette personne si formidable et positive. Mais si je devais le décrire en un mot, je dirais qu'il était la personne la plus aimante que je connaisse.» Sur les réseaux sociaux également, la consternation est de mise à la suite de l'annonce de son décès.

Samedi soir encore, quelques heures avant le tragique accident, le DJ vaudois a mixé dans une boîte valaisanne. Il est ensuite parti avec sa voiture pour l'Italie. 

Les tests ADN doivent encore être réalisés

Agim Q. ne sait pas comment l'accident s'est produit, qui était au volant et qui était l'autre victime — une femme, selon les médias italiens. «Pour l'instant, nous n'avons pas reçu beaucoup d'informations de la part de la police. Mon autre frère qui vit en Italie, s'occupe maintenant de tout», explique-t-il. Il sait seulement qu'un test ADN doit encore être effectué.

Publicité

La police de la commune italienne de Settimo Torinese a en effet contacté certains membres de la famille afin d'identifier les corps. La voiture ayant pris feu avec les passagers à l'intérieur, les tests ADN ont été privilégiés.

Agim Q. est actuellement en Suède avec sa famille, mais il souhaite rentrer rapidement en Suisse. «Nous voulons soutenir sa femme et ses enfants. Ils se trouvent chez eux en Suisse», confie-t-il à Blick. 

*Les noms ont été modifiés

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la