Records de chaleur en Suisse
Un expert météo schwytzois prédit un hiver sans neige

Face aux températures particulièrement douces de ce début d'année, un météorologue schwytzois ne cache son pessimisme. Selon lui, il ne devrait quasiment pas y avoir de neige cet hiver. Un avis tempéré par un autre expert, et une situation (presque) normale en altitude.
Publié: 02.01.2023 à 22:04 heures
1/5
Le météorologue de la Muotatal schwytzoise, Roman Ulrich, n'a pas de bonnes nouvelles pour les fans de neige.
RMS_Portrait_135 (1).jpg
Robin Bäni

Ceux qui espéraient de la neige pour commencer 2023 risquent d'être déçus. Des records de chaleur pour l'hiver ont été battus ce week-end en Suisse. Samedi, le thermomètre a affiché 20 degrés à Delémont. La capitale du Jura a ainsi connu la Saint-Sylvestre la plus chaude depuis 1961.

Conséquence de ces températures particulièrement élevées: l'absence de flocons au grand dam des stations de ski et des amateurs de glisse. Cette tendance pourrait même bien se poursuivre, estime Roman Ulrich, un expert météo schwytzois: «J'estime qu'il y aura très peu de neige pour cet hiver.»

Un indice dans la taille des orties

Selon Meteo News, les records ont tout simplement «dégringolé» le 31: 16,7 °C à Bâle-Binningen, 15,1 °C à Saint-Gall, ou encore 12 °C à Genève! En 2022, il a fait en moyenne 7,4 degrés en Suisse: un record depuis 1864.

Au-delà des températures, c'est grâce à l'observation des orties que Roman Ulrich a pu établir son pronostic: cette année, elles sont restées basses. L'expert météo reste toutefois vague et ne fournit pas d'explications sur la signification du phénomène. «Secret commercial», se défend-il.

«Ne pas skier, mais faire du vélo»

Le météorologue Marco Stoll de Météo Suisse se montre lui plus prudent: «Nous ne nous aventurons pas aussi loin dans les pronostics que nos collègues du Muotathal.» Selon lui, impossible de fournir des estimations précises au-delà de cinq jours.

Pour l'instant, les estimations à court terme donnent raison à Roman Ulrich: en dessous de 1000 mètres, la neige ne sera pas au rendez-vous, et il faudra grimper au-dessus des 2000 pour avoir un beau manteau blanc et des conditions à peu près normales. Aux altitudes moyennes, la couche de neige reste mince. Dernier conseil du Schwytzois? «Ne pas skier, mais faire du vélo.»

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la