Procès insolite
Dispute de voisinage autour des fesses d'un nain de jardin

Une femme comparaît au tribunal de district de Laufenburg pour atteinte à l'honneur. En cause: son nain de jardin, représenté dévoilant ses fesses, était placé de façon à exposer son derrière à ses voisins. Ces derniers ont saisi la justice.
Publié: 13.11.2021 à 06:28 heures
|
Dernière mise à jour: 13.11.2021 à 08:23 heures
Curieux conflit de voisinage dans le canton d'Argovie: il s'agit d'un nain de jardin qui montre son derrière. (Image symbolique)
Jana Giger

Les conflits de voisinage sont souvent pittoresques. Ce cas-ci en est l'illustration parfaite: il met en cause un nain de jardin qui fait un doigt d'honneur, un autre qui montre ses fesses, et un couple de personnes âgées suffisamment outré pour saisir un avocat et aller jusqu'au tribunal.

L'histoire se déroule dans le «Fricktal», une région rurale argovienne, dans un quartier résidentiel de Laufenbourg. Le couple âgé en question s'estime blessé dans son honneur: leur voisine expose, bien visible depuis la fenêtre de leur salon, deux nains de jardin. L'une des figures de céramique, espiègle, baisse son pantalon et dévoile ses fesses, en se retournant et lançant un sourire malicieux. L'autre, figurant dans le jardin d'une autre voisin, fait un doigt d'honneur, visible depuis la fenêtre de la cuisine du couple.

Se sentant visé par les insultes, ils saisissent donc la justice. C'est uniquement celle au nain de jardin exhibitionniste qui a dû comparaître devant le tribunal, comme le rapporte l'«Aargauer Zeitung». Malgré une lettre de l'avocat des parties plaignantes, elle a refusé, contrairement au deuxième voisin, de mettre son nain ailleurs.

«Quand je regarde vers le nord, je vois un cul!»

Devant le tribunal de district, le mari témoigne de son mal-être: «Quand je regarde vers le nord, je vois un cul, quand je regarde par la fenêtre de la cuisine, je vois un doigt d'honneur!»

Pour l'accusation, l'accusée aurait placé délibérément le nain de jardin en direction du couple de personnes âgées pour exprimer son «dédain et son mépris». Le couple âgé estimant son honneur en jeu, le Ministère public a requis une amende conditionnelle de 1050 francs et une amende de 300 francs. La propriétaire des nains réfute les accusations.

Un témoin dans cette affaire a confirmé devant le tribunal que le nain de jardin aux fesses dévoilées se trouvait bien dans un angle particulier, qui exposait son derrière aux personnes âgées, mais ne leur faisait pas directement face.

Publicité

Des personnes âgées auraient observé des voisins

Cinq témoins ont comparu au procès. L'un d'eux a déclaré que la dame âgée était souvent aperçue en train d'observer par la fenêtre: «Ils prennent des photos et filment, on a l'impression d'être observé.»

Le propriétaire du nain de jardin au doigt d'honneur a comparu comme témoin. Il a raconté comment l'homme plus âgé avait photographié l'intérieur de ses toilettes depuis l'extérieur, précisément à l'endroit où le nain était placé près de la fenêtre. Quand il l'a interrogé à ce sujet, il aurait répondu: «enlève le nain, idiot.»

Au tribunal, le couple âgé s'est défendu contre les accusations. Ils n'auraient ni observé ni filmé leurs voisins. Pour l'avocat de la défense, il était clair que les aînés utilisent le nain de jardin comme prétexte pour s'en prendre à sa cliente. L'avocat des plaignants, quant à lui, a clairement indiqué que les personnes âgées se seraient senties blessées par la vue du nain. Le tribunal de district n'avait pas encore rendu son verdict jeudi. Cependant, il a suggéré à tout ce petit monde de s'éviter le plus que possible.

(Adaptation par Jocelyn Daloz)

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la