Pour la 13e fois en Suisse
Nouvelles manifestations pour mettre fin aux énergies fossiles

Des militants de la Grève du climat ont manifesté vendredi en Suisse pour la 13e fois. Les manifestants exigent la fin des énergies fossiles à l'origine de la crise climatique, indique le mouvement dans un communiqué. Des manifestations ont aussi eu lieu en Allemagne.
Publié: 15.09.2023 à 20:31 heures
A Berlin, environ 12'000 personnes se sont rassemblées à la mi-journée devant la porte de Brandebourg avant de défiler dans le centre-ville.

Pour la 13e fois en Suisse, des militants de la Grève du climat ont manifesté vendredi en Suisse. Ils étaient quelque 6500 dans huit villes, dont Neuchâtel en Suisse romande, à exiger la fin des énergies fossiles à l'origine de la crise climatique, indique le mouvement dans un communiqué.

Les manifestants, la plupart à vélo, ont scandé des slogans et des chansons de protestation composées spécialement pour ce jour de grève ont été jouées. L'été catastrophique émeut les gens», constate Meret Schefer de la grève climatique de Berne.

«Inondations meurtrières, pays entiers en flammes: cette année, la crise climatique a aussi définitivement atteint le Nord global». Cyrill Hermann, de la Grève du climat de Zurich, perçoit que de nombreuses personnes réfléchissent de plus en plus à la manière dont elles peuvent s'engager pour la justice climatique et la fin de l'ère fossile en dehors des acteurs politiques institutionnels, car «les institutions actuelles de notre démocratie sont trop faibles pour résister au pouvoir du lobby fossile».

Changer de système

«Les votations et les manifestations sont certes importantes, mais elles ne suffisent plus». Selon Charles Sérou, de la Grève du climat de Zurich, «il faut maintenant une société civile forte qui n'accepte pas le pouvoir du riche lobby des énergies fossiles comme un don de Dieu, et qui s'organise pour un changement de système».

La grève du climat est donc en train d'essayer de nouvelles stratégies pour que les gens s'engagent concrètement dans une transformation écosociale progressive. «Nous avons un plan», estime M.Sérou.

A commencer par une manifestation nationale à la fin du mois, avant les élections. Cependant, «même une augmentation de 10% d'un parti favorable au climat ne pourrait pas stopper la crise climatique. «Pour cela, il faut une transformation de notre système économique et politique à l'échelle de la société», estime Ella Frei de la Grève du climat de Suisse centrale.

Publicité

Manifestations en Allemagne

Des rassemblements ont également eu lieu en Allemagne. Des dizaines de milliers de manifestants pour le climat, menés par des enfants et des adolescents, ont manifesté dans tout le pays pour réclamer au gouvernement d'Olaf Scholz davantage de mesures afin d'atteindre les objectifs climatiques.

Quelque 250 manifestations étaient annoncées dans tout le pays. A Berlin, environ 12'000 personnes se sont rassemblées à la mi-journée devant la porte de Brandebourg avant de défiler dans le centre-ville, a indiqué la police à l'AFP. Les manifestants étaient 8500 à Munich et au moins 10'000 à Hambourg, selon la police citée par les médias locaux.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la