Pendant quatre ans, le super-patron s'est caché
Le big boss de la mafia sicilienne avait-il des liens avec la Suisse?

Après 30 ans de cavale, le criminel le plus recherché d'Italie a été arrêté lundi dernier. Trois cachettes et la voiture du patron des patrons ont depuis été découvertes.
Publié: 23.01.2023 à 20:00 heures
|
Dernière mise à jour: 23.01.2023 à 19:44 heures
1/8
Le chef de la mafia dans sa jeunesse. La police recherchait Matteo Messina Denaro en 2006 avec cette photo d'avis de recherche.
Blick_Portrait_1329.JPG
Myrte Müller

La tranquillité n'est plus qu'un lointain souvenir dans le village sicilien de Campobello di Mazara. Depuis près d'une semaine, des carabiniers - les gendarmes italiens - en uniforme et des hommes de l’unité spéciale contre le crime organisé de la Guardia di Finanza quadrillent le dédale des ruelles de ce village de 11’500 habitants.

Des combinaisons blanches apparaissent à chaque coin de rue: une armée de scientifiques de la police criminelle a reçu l'ordre de prélever des indices. Des micros surgissent à gauche et à droite pour recueillir les témoignages des passants. Bien sûr, tous les journaux locaux sont sur le coup. Mais personne ne veut rien savoir: les villageois souhaitent qu'on les laisse tranquilles.

Le chef de la Cosa Nostra pris la main dans le sac

Qu'a-t-il bien pu se passer dans cette localité sicilienne? Revenons une semaine en arrière. Le lundi 16 janvier 2023, Matteo Messina Denaro, super patron de la mafia, a été repéré en pleine chimiothérapie matinale. Il suivait un traitement à la clinique privée de cancérologie La Maddalena, à Palerme.

Voici à quoi ressemble Messina Denaro aujourd'hui. Les carabiniers ont publié cette photo après son arrestation le 16 janvier.

Ni une, ni deux, l'alerte est donnée. Les enquêteurs se lancent immédiatement sur ses traces. Cela faisait exactement 30 ans que le mafioso sicilien de 61 ans était en fuite. Les carabiniers ont depuis mis la main sur la clé d'une voiture automatique, cachée bien au chaud dans la poche de la veste en fourrure du mafioso sicilien. Elle était le sésame de l’Alfa Romeo Giulietta noire de Matteo Messina Denaro.

Cette Alfa Romeo Giulietta noire avait été achetée par le chef de la mafia en fuite pour 10'000 euros en espèces. La voiture a pu être localisée à Campobello di Mazara grâce à une clé de voiture que Matteo Messina Denaro avait dans la poche de sa veste.

Le véhicule a rapidement été localisé. Il se trouvait sur le lieu de naissance de l’ancien patron de la mafia: dans le village de Campobello di Mazara, dans la province de Trapani, en Sicile. La technologie GPS a permis de reconstituer ses derniers trajets. Celle-ci a déjà révélé les cachettes du fugitif, d’après les médias italiens.

Quatre ans à Campobello di Mazara

D'après les données GPS, le chef de la mafia la plus recherchée d’Italie aurait passé les quatre dernières années dans sa ville natale. Plusieurs maisons ont été perquisitionnées. Deux d’entre elles appartiennent à Antonio M.*. Cet avocat de la mafia de 77 ans a été arrêté en 1993 dans une pizzeria tessinoise. Il est accusé d’avoir blanchi l’argent sale du grand patron sur des comptes à Lugano. Matteo Messina Denaro a-t-il posé temporairement ses valises dans ses résidences d’été siciliennes? On ne le sait pas encore.

Publicité

Les découvertes ne s'arrêtent pas là. Giuseppe P.*, un Italien de 77 ans, aurait apparemment mis un appartement de son immeuble de Campobello di Mazara à la disposition du chef de la mafia jusqu’en juin 2022.

Les hommes de la police scientifique se mettent au travail dans la cachette numéro 3, au premier étage de la Via San Giovanni 260. L'appartement appartient à un Sicilien qui vit en Suisse depuis 40 ans.

Le logement, situé au premier étage de la Via San Giovanni 260, était vide lorsque les agents l’ont ouvert. Une voisine rapporte que Giuseppe P. est installé en Suisse depuis 40 ans déjà. Elle assure ne pas avoir remarqué la présence de Matteo Messina Denaro. Au numéro 262, juste à côté, réside celui qui a conduit le super patron lundi dans sa Fiat Bravo à la clinique privée. Coïncidence? La police n'y croit pas une seconde.

Bunker derrière l’armoire remplie de bijoux et de montres

La police affirme aujourd'hui que Matteo Messina Denaro s'est planqué dans deux autres endroits au moins, situés dans un rayon de quelques centaines de mètres. Entre la poste, la piazza, le supermarché, le bistrot du village et le médecin de famille.

C’est au rez-de-chaussée du Vicolo San Vito que le superboss s’était réfugié pendant les six mois qui ont précédé son arrestation. Au mur, on pouvait y voir un poster de Marlon Brando en tant qu’acteur principal dans «Le Parrain». Des livres trainaient, dont des biographies d’Adolf Hitler et de Vladimir Poutine.

Publicité
Cette affiche du film classique «Le Parrain» était accrochée dans la cachette de Denaro à Vicolo San Vito. Elle montre l'acteur principal Marlon Brando, qui joue le Parrain dans le premier film de la trilogie.

Lors d’une perquisition à la Via Toselli Maggiore 34, les enquêteurs ont découvert derrière une armoire un bunker rempli de vêtements de marque et de chaussures de marque, de bijoux, de lunettes de soleil Ray-Ban, de parfums, de cartes de crédit. Et une flopée de montres suisses de luxe.

A l'aide d'un géoradar, la police scientifique tente de trouver des bunkers ou des cachettes similaires dans un appartement. C'est ainsi qu'ils ont découvert dans la dernière cachette de Denaro, derrière une armoire, une cavité dans laquelle le chef de la mafia rangeait ses objets de valeur, dont des montres suisses de luxe.

*Noms connus de la rédaction

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la