Moins de colis, renchérissement...
La Poste a vu son bénéfice chuter d'un tiers en 2022

La Poste a vu son bénéfice consolidé fondre de plus d'un tiers en 2022, à 295 millions de francs. Le renchérissement, la fin des taux d'intérêt négatifs, la baisse du volume des colis et du courrier (-4% dans les deux cas) ont pesé.
Publié: 09.03.2023 à 10:24 heures
Année 2022 «exigeante» pour La Poste et son directeur général Roberto Cirillo, avec un bénéfice en baisse d'un tiers environ.

Vu le contexte difficile, le directeur général de La Poste Roberto Cirillo s'est dit «satisfait» du résultat jeudi à Berne: «La Poste a bien surmonté une année très exigeante. En raison du caractère volatil de la situation économique et mondiale, nous avons été fortement sollicités en 2022 tant au niveau du personnel (...) que du management», a-t-il relevé. Dans le détail, aussi bien le résultat opérationnel (Ebit) que le bénéfice consolidé ont reculé de 157 millions sur un an, pour atteindre respectivement 358 et 295 millions de francs.

La Poste a pu dégager un flux de trésorerie positif qui renforce son bilan. Elle se dit prête à affronter les défis qui se posent en 2023. Des discussions sur les adaptations tarifaires auront lieu avec le surveillant des prix en 2024.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la