L'été ne va pas rester longtemps
«La situation météorologique a fait de ce mois de juin une exception vers le bas»

Il fait enfin chaud! Cette semaine, nous attendons les premiers jours de chaleur avoisinant les 30°C dans un mois de juin qui était jusqu'à présent froid et humide. Mais la météo estivale ne va pas durer.
Publié: 17.06.2024 à 15:22 heures
|
Dernière mise à jour: 17.06.2024 à 15:36 heures
1/5
Grâce à un soleil généreux, les piscines devraient être bien remplies mercredi après-midi.
RMS_Portrait_AUTOR_758.JPG
Natalie Zumkeller

Jusqu'à présent, l'été a été marqué par des pluies persistantes et des températures plus fraîches, mais les premières journées de chaleur se profilent enfin. «Lundi est encore un peu nuageux, on ne peut pas encore parler d'une journée d'été», explique Roger Perret de «MeteoNews» à Blick. Avec environ 23°C, il faut s'attendre à des averses, surtout le long des Préalpes et dans le Jura.

«A partir de mardi, les températures seront estivales!» Malgré quelques voiles nuageux et des nuages convectoriels isolés, il fera entre 28 et 30°C, selon l'expert météo. La poussière du Sahara, qui remonte vers nous en même temps que l'air chaud du sud, met un bémol à ce temps estival dès jeudi. Mais si tout va bien, selon Roger Perret, il pourra faire jusqu'à 25°C.

La chaleur fait ses adieux avant le week-end

Mais ne vous réjouissez pas trop vite: le beau temps ne s'installe pas, à cause d'un anticyclone durable. Il ne fait qu'un bref passage, poussé par un courant du sud-ouest. C'est pourquoi, selon Roger Perret, il y a beaucoup d'humidité dans l'air. «Quelques orages et averses ne sont donc pas à exclure dans le courant de la semaine.»

Et c'est justement à cause de cette humidité que nous pourrons dire adieu à la chaleur dès vendredi. «La journée peut être instable et changeante, avec des orages et des averses, précise le météorologue. Au plus tard à ce moment-là, la phase estivale et les températures agréables prendront fin: l'été ne s'installe donc que temporairement.»

Un été comme dans les années 80

Par rapport aux dernières années, l'été s'installe donc tardivement. «Jusqu'à présent, il n'y a eu qu'un ou deux jours d'été en juin dans le nord. C'est très peu, avance Roger Perret. De plus, les températures sont inférieures à la moyenne.» Pour rappel, on parle de jour d'été lorsque le thermomètre grimpe au-dessus de 25°C.

Ce début d'été frais rappelle les années 80, 90 et 2000. A l'époque, il arrivait régulièrement que les températures soient comparativement basses. En raison du changement climatique, cela est devenu de plus en plus rare au cours des 20 dernières années. «La situation météorologique déterminée par les basses pressions a toutefois fait de ce mois de juin une exception vers le bas.»

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la