La faute aux intempéries
Helvetia s'attend à des dommages exceptionnels de 200 millions de francs

Les intempéries sont responsables de dommages conséquents pour l'assureur Helvetia. Les chiffres du 3e trimestre devraient être une fois et demi supérieurs à ceux de l'ensemble de l'année 2022.
Publié: 22.11.2023 à 10:06 heures
Helvetia estime que les dommages dus à des intempéries ayant affecté plusieurs de ses marchés devraient atteindre environ 200 millions de francs au troisième trimestre. (archives)

L'assureur Helvetia estime que les dommages dus à des intempéries ayant affecté plusieurs de ses marchés devraient atteindre environ 200 millions de francs au 3ᵉ trimestre. Le groupe assure continuer à disposer d'une «solide» capitalisation.

Les dommages enregistrés au 3ᵉ partiel sont ainsi une fois et demi supérieurs à ceux de l'ensemble de l'année 2022, souligne le communiqué.

Au cours du deuxième semestre, un nombre élevé de sinistres naturels tels que des tempêtes, la grêle, de fortes pluies et un incendie ont provoqué des dommages importants, notamment en Suisse, en Italie et en Allemagne, précise mercredi le groupe.

Une capitalisation, néanmoins, en hausse

Lors de la publication des résultats du premier semestre, l'entreprise avait évalué les dommages dus à des intempéries en Suisse et en Italie à un montant à deux chiffres en millions, tout comme l'incendie s'étant déclaré en juillet en Suisse.

Malgré le montant élevé des dommages, Helvetia souligne que sa capitalisation continue à évoluer à des niveaux élevés: le ratio SST s'est établi à environ 300% à fin septembre.

Par ailleurs, le saint-gallois a confirmé sa politique de distribution des dividendes. Quelque 1,65 milliard de francs devront être versés aux actionnaires entre 2021 et 2025.

Publicité

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la