Jolie saisie à la douane suisse
À Genève, des dicos d'anglais contenaient... 7 kilos de kétamine

La douane suisse, à l'aéroport de Genève, a mis la main, il y a une dizaine de jours, sur un colis contenant plusieurs kilos de kétamine. La drogue était cachée dans des dictionnaires.
Publié: 03.08.2023 à 12:57 heures
1/6
Un colis destiné à être envoyé par avion vers les États-Unis contenait sept coffrets sécurisés sous l’apparence de dictionnaires.
Blick_Antoine_Hurlimann.png
Antoine HürlimannResponsable du pôle News et Enquêtes

La douane suisse, à l’aéroport de Genève, a eu du flair. Elle a retrouvé une dose de cheval de Kétamine, un anesthésique connu depuis longtemps, aussi utilisé comme drogue.

Tout a commencé le 20 juillet dernier, lors d’un contrôle dans la zone fret. Des collaborateurs et des collaboratrices de l’Office fédéral de la douane et de la sécurité des frontières (OFDF) procèdent alors à la vérification de colis dans le trafic courrier.

Un envoi à destination des États-Unis les interpelle. À raison. Le contrôle aux rayons X révèle que ce paquet contenait sept coffrets à fermeture sécurisée. «L’examen matériel a permis de mettre en évidence qu’il s’agissait de coffrets qui avaient l’apparence de dictionnaires, explique l’OFDF dans un communiqué envoyé ce mercredi. Dans chacun des coffrets se trouvaient des sachets d’un kilogramme de poudre blanche camouflés sous de la mousse expansive.»

Un précédent un mois plus tôt

Un contrôle ultérieur au moyen d’un détecteur de stupéfiants a donc fini par montrer qu’il s’agissait de kétamine. Les stupéfiants ont été remis à la police cantonale genevoise. Ce genre d’affaire n’est pas rare. Pour mémoire, fin juin, deux Colombiens étaient arrêtés à Cointrin. Ils avaient dissimulé dans leurs bagages — notamment dans l’emballage de plaques de chocolat — un peu de poudre de coca et 37’000 euros.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la