Ils ont ignoré un ultimatum
Des occupants pro-palestiniens évacués de l'EPFZ par la police

La police a évacué des militants pro-palestiniens, qui occupaient depuis vendredi matin le bâtiment principal de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Avant l'opération, les occupants ont rejeté un ultimatum de l'EPFZ, qui a ensuite porté plainte.
Publié: 31.05.2024 à 16:50 heures
Des militants pro-palestiniens du groupe "Students for Palestine" ont occupé vendredi matin le bâtiment principal de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ).
sda-logo.jpeg
ATS Agence télégraphique suisse

Des militants pro-palestiniens du groupe «Students for Palestine» ont occupé vendredi matin le bâtiment principal de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Ils demandaient notamment à l'EPFZ de «prendre clairement position sur le génocide en cours à Gaza». Ils ont été évacués par la police.

Avec cette occupation, les militants voulaient thématiser «la problématique de l'armement de l'armée israélienne avec les technologies de pointe de l'EPFZ», notamment l'intelligence artificielle (IA), l'apprentissage automatique ("machine learning") et la technologie des drones, ont-ils indiqué vendredi dans un communiqué.

Ultimatum non respecté

Les activistes demandaient également «un cadre sain de dialogue et d'échange» et de rendre publique toute collaboration avec des institutions et des entreprises israéliennes. «Nous resterons jusqu'à ce que nos revendications soient entendues», ajoutent-ils.

Des responsables de l'EPFZ ont demandé aux occupants de quitter le bâtiment et leur ont fixé un ultimatum. Devant le refus des activistes de partir, l'EPFZ a déposé une plainte pénale pour violation de domicile. La police municipale zurichoise est intervenue en début d'après-midi. Les manifestants ont été évacués par les forces de l'ordre. Douze personnes ont été contrôlées et dénoncées.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la