Humidité, moisissure, inondation....
Une famille de 10 enfants doit démolir sa maison juste après l'avoir construite

Cette famille de Karlsfeld, en Bavière, souhaitait devenir propriétaire. Elle a donc construit sa propre maison. Mais rien ne s'est passé comme prévu. Aujourd'hui, le couple et ses dix enfants sont dans la détresse.
Publié: 05.01.2024 à 16:59 heures
La famille Baar, composée de 12 personnes, voulait construire une maison pour loger tous les enfants. Le couple est désormais au bord de la ruine.

Il en rêvait depuis des années. Du haut de ses 60 ans, Martin Baar voulait construire sa propre maison pour sa famille. Sa femme et lui ont dix enfants, âgés de 11 à 33 ans. Quatre d'entre eux souffrent d'un handicap mental. L'idée était de pouvoir leur offrir un lieu de vie à long terme en colocation dans une grande et belle maison. Les trois ainés ont déjà quitté le nid familial. Mais le reste de la famille Baar avait prévu de s'installer dans ce nouveau lieu de vie.

Sur le plan financier, tout était prévu. La famille devait louer la maison familiale actuelle située à Karlsfeld. Malgré le loyer de la location, un prêt et des subventions sont nécessaires au financement du projet. Le père de famille était plus confiant que jamais: «A ce moment-là, je pouvais encore régler les mensualités du crédit de 2800 euros», raconte Martin Baar à RTL. Mais peu après, tout s'est écroulé. 

La maison doit être démolie

La famille Baar aurait dû emménager dans sa nouvelle maison au plus tard en décembre 2023. Mais des problèmes sont apparus dès le début des travaux en avril 2023. D'une part, la cave était défectueuse. Selon le maître d'ouvrage, les distances dans le gros œuvre étaient trop proches du mur voisin, créant des problèmes au niveau des bandes de joints, décisives pour l'étanchéité de la cave. La pièce a donc dû être déplacée de dix centimètres.

Mais ce n'est pas tout. La maison cachait d'autres soucis. Les fondations devaient encore être déplacées de dix centimètres supplémentaires. Pour finir, la maison a été entièrement construite sur les dalles recouvrant la cave. C'était sans compter le mur pignon, qui s'est retrouvé en porte-à-faux sur les plaques métalliques. Selon Martin Baar, un deuxième déplacement de la bâtisse a donc eu lieu. Malgré tous les efforts de la famille et des ouvriers, les conditions dans la cave du gros œuvre restent invivables: elle est humide, sent la moisissure et prend l'eau.

Le père de famille est à bout. «Je ne vivrai pas dans cette maison en ruine. Elle n'est pas construite au bon endroit, et la cave n'est pas étanche», poursuit Martin Baar au micro de RTL. Le père a donc demandé à un expert de procéder à une expertise. Le verdict est tombé: la maison doit être démolie. Mais repartir de zéro signifie des coûts supplémentaires pour la famille – voire le chemin vers la ruine financière.

Cagnotte participative

La famille nombreuse se retrouve dans une impasse malgré elle. «Nous avons déjà dépensé un total d'environ 530'000 euros. Mais nous ne pourrons pas tenir des années pour financer les litiges judiciaires», s'inquiète Martin Baar. «Si ça continue, on sera ruiné.»

Publicité

Pour se sortir de cette situation désastreuse, Martin Baar tente depuis six mois de trouver une solution avec les entreprises de construction. Mais du côté des entrepreneurs, aucune erreur n'a été admise jusqu'à présent. Le sexagénaire espère également en vain, à ce jour, des propositions de solutions concrètes. La famille Baar a décidé de tenter le tout pour le tout, et a lancé une campagne de dons sur la plateforme Gofundme. Entre-temps, la famille a déjà pu récolter plus de 60'000 euros. 

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la