Graves manquements à l'hygiène en Argovie
À cause de leur dentiste, des Suisses doivent se faire tester pour le VIH

Le dentiste cantonal argovien a constaté plusieurs manquements graves à l'hygiène dans un cabinet dentaire de Birr (AG). Le Département de la santé a fait fermer l'établissement début avril. Les patients doivent désormais se soumettre à un test de dépistage du VIH.
Publié: 25.04.2023 à 14:58 heures
|
Dernière mise à jour: 25.04.2023 à 15:21 heures
Instruments pas assez stérilisés chez un dentiste: des patients doivent désormais se soumettre à un test de dépistage du VIH.
Anastasia Mamonova

Chez un dentiste, l'hygiène est primordiale. Une sécurité qui n'était pas respectée dans un cabinet dentaire de Birr, en Argovie. Dans le cadre d'un contrôle, le dentiste cantonal a constaté plusieurs manquements graves à l'hygiène.

En guise de mesure d'urgence, le Département de la santé a pris le 3 avril une décision superprovisoire de fermeture du cabinet, afin d'éviter tout risque supplémentaire pour les patients. La décision de fermeture définitive est tombée huit jours plus tard, en accord avec le dentiste concerné.

Le dentiste avait lui-même des problèmes de santé

Le contrôle a révélé que le professionnel travaillait avec des instruments non stériles et que le dentiste lui-même avait des problèmes de santé. Ces derniers seraient à l'origine des manquements à l'hygiène.

Les patients courent un risque accru d'infection. Le dentiste a dû fournir aux autorités une liste des personnes qui ont reçu des soins dentaires dans son cabinet depuis l'existence des irrégularités.

Les personnes concernées ont été informées de la situation par l'office. Il est vivement recommandé aux patients de se soumettre à un test de dépistage de l'hépatite et du VIH.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la