Deux policiers blessés
Une manifestation non autorisée dégénère à Berne

Dans la nuit de samedi à dimanche, une manifestation non autorisée a eu lieu dans la capitale fédérale. Des policiers ont été attaqués à Berne et deux d'entre eux sont blessés.
Publié: 30.04.2023 à 10:52 heures
|
Dernière mise à jour: 30.04.2023 à 11:13 heures
Une policière et un policier ont été blessés dans la manifestation non autorisée. (Archives)
Sven Ziegler

Dans la nuit de samedi à dimanche, un cortège non autorisé a traversé le centre-ville de Berne. De nombreux tags et dommages matériels ont été commis, rapporte par écrit la police cantonale bernoise.

Selon cette dernière, un cortège non autorisé s’est formé peu après minuit à la Schützenmatte. Les personnes se sont ensuite dirigées vers le centre-ville en passant par la gare. Des feux d’artifice et des fumigènes ont été allumés à plusieurs reprises, et des tags ont été réalisés.

Gros dégâts matériels

Des dégâts matériels massifs ont ensuite été commis dans le secteur Nordring. Des fenêtres ont été brisées et des murs tagués. En outre, les policiers, les véhicules d’intervention et plusieurs bâtiments ont été massivement attaqués avec des objets à jeter et des feux d’artifice. La police a donc dû utiliser des balles en caoutchouc et des substances irritantes. Un conteneur a en outre été incendié dans le secteur du Römerweg.

Le cortège non autorisé s’est dispersé sur la Schützenmatte. Une nouvelle progression du cortège vers le centre-ville ou vers le site d’exposition de BERNEXPO a pu être évitée.

Une policière et un policier ont été blessés à la suite d’attaques contre les forces d’intervention. La policière a dû subir un traitement médical. Au total, dix véhicules de patrouille de la police cantonale bernoise ont été endommagés. Les dégâts matériels sont, au total, considérables.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la