Dernier épisode d'une «genevoiserie»politique?
Aux États, le MCG Mauro Poggia pourrait siéger en commission avec l'UDC

Mauro Poggia, figure de proue du Mouvement citoyens genevois (MCG) et élu au Conseil des États le 12 novembre dernier, aurait enfin trouvé un parti pour l'accueillir en commission à Berne. C'est avec l'UDC qu'il siègerait, mais sans formellement rejoindre le groupe.
Publié: 27.11.2023 à 16:35 heures
|
Dernière mise à jour: 01.12.2023 à 16:05 heures
Alors qu'il draguait initialement le Centre, Mauro Poggia va finalement siéger en commission avec l'UDC. (Image d'archives)
Blick_Daniella_Gorbunova.png
Daniella GorbunovaJournaliste Blick

Serait-ce la fin de la petite saga politique qui a préoccupé et ému Genève ces derniers jours? À la suite de son élection au Conseil des États, Mauro Poggia, à la tête du Mouvement citoyens genevois (MCG) — qui n'existe qu'au bout du Léman — risque de se retrouver sans Commission, sous la coupole.

Ce serait désormais chose réglée. Celui qui est aussi le premier conseiller aux États musulman de Suisse siégerait finalement avec le groupe de l'UDC en commission, comme le révèle le média genevois Léman Bleu. Mais «sans formellement rejoindre le groupe», car l'élu dit tenir à sa liberté de parole.

Après un rejet du Centre

Mauro Poggia précise, via les plateformes de nos confrères: «J’ai le plaisir d’annoncer que contrairement à ce que l’on pouvait craindre, au vu d’une interprétation discutable de la loi sur le parlement, et qui m’aurait privé du travail en Commissions, un accord a été trouvé avec le Groupe UDC au Conseil des États, avalisé par les services du Parlement. Ainsi, je collaborerai avec ce groupe, que je remercie, sans y être toutefois intégré.»

Pour rappel, alors que les deux élus MCG au National ont très rapidement déclaré leur affiliation à l'UDC, pour siéger en commission, Mauro Poggia draguait quant à lui son ex-parti, le Centre. Vendredi 24 novembre, lors d'une conférence de presse, le grand parti orange avait cependant déclaré qu'il n'accueillerait pas d'élus MCG (sans nommer le principal intéressé), la faute à trop de différents idéologiques.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la