Bonne réputation malgré les crises
Quelle image a la Suisse vue de l'étranger?

Dans sa rétrospective «La Suisse vue de l'étranger en 2023», Présence Suisse revient sur les actualités qui ont fait les gros titres à l'étranger. Quel est l'image de la Suisse à l'international?
Publié: 05.03.2024 à 11:59 heures

L'effondrement de Credit Suisse et ses conséquences ont braqué l'an dernier les projecteurs de la presse internationale sur la Suisse. Comme en 2022, l’attitude de Berne dans le contexte de la guerre en Ukraine a été régulièrement évoquée, écrit mardi Présence Suisse dans sa rétrospective «La Suisse vue de l'étranger en 2023».

L’effondrement de Credit Suisse et son rachat par UBS ont été la cible des médias du monde entier. Le regard porté par la presse internationale a été très largement critique. Nombre de journalistes ont affirmé que la chute de CS portait un grave préjudice à la réputation de l’ensemble de la place financière suisse. En revanche, la gestion de la crise par les autorités suisses a été jugée de manière plus nuancée, note le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Les médias étrangers ont aussi régulièrement évoqué l’attitude et l’action de la Suisse dans le contexte de la guerre en Ukraine. L’accent a été mis sur la neutralité, les sanctions contre la Russie, ainsi que la solidarité et la fiabilité de la Suisse, souvent avec un ton plutôt critique.

Image globalement positive

Les médias étrangers ont couvert d’autres événements en lien avec la Suisse. Le DFAE cite la prouesse des chercheurs lausannois qui a permis à un paraplégique de remarcher, diverses procédures pénales menées en Suisse sur la base de la compétence universelle — un principe qui permet de poursuivre une personne ayant commis des crimes graves à l’étranger — ou l’annonce que Toblerone a dû retirer de son emballage le Cervin ainsi que la mention «Made in Switzerland».

Auprès du grand public à l’étranger, l’image de la Suisse reste globalement très positive et largement stable, comme c’était déjà le cas ces dernières années. C’est ce que montre l’Anholt-Ipsos Nation Brands Index 2023, un sondage représentatif de la population de vingt pays du monde entier, dans lequel l’image de la Suisse obtient un très bon classement (7e rang global).

La gouvernance suisse, la performance de la place économique et la qualité de vie jouissent d’une très bonne réputation au niveau mondial. Sur des aspects spécifiques, notamment en ce qui concerne la sympathie que suscite le pays, la perception de la Suisse s’est toutefois ponctuellement détériorée dans certains pays depuis 2021 (notamment en Allemagne, en Russie et en Arabie saoudite).

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la