Besoin de main-d'œuvre
Près de 100'000 travailleurs étrangers venus en Suisse l'an dernier

En 2023, l’immigration nette en Suisse s’est établie à 98'851 personnes, en hausse de 17'506 personnes par rapport à 2022. La demande persistante de main-d'œuvre est principalement à l'origine de cette progression.
Publié: 22.02.2024 à 12:05 heures
|
Dernière mise à jour: 22.02.2024 à 12:09 heures
La différence entre l'immigration et l'émigration avoisine les 100'000 personnes l'an dernier en Suisse, soit une augmentation de 17'506 par rapport à l'année précédente (photo d'illustration).

A la fin 2023, 2,313 millions de ressortissants étrangers résidaient en Suisse à titre permanent, indique le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) dans un communiqué jeudi. Deux tiers sont des citoyens de l'UE et de l'AELE.

Les Italiens forment la population étrangère la plus importante avec 342'454 personnes, suivis des Allemands (326'033 personnes), des Portugais (260'462 personnes) et des Français (165'684 personnes). En tout, 41'073 étrangers ont été naturalisés.

Dans l'ensemble, l'immigration de la population de nationalité étrangère a augmenté de 19'118 personnes (+ 11,8%) par rapport à 2022. Elle a concerné 181'553 personnes, dont 71,9% en provenance d'un pays de l'UE ou de l'AELE.

Parallèlement, l'émigration a concerné 75'291 résidants permanents de nationalité étrangère (+1555 personnes par rapport à 2022). Au total, 57'222 ressortissants de l'UE/AELE (+906 personnes) et 18'069 ressortissants d'Etats tiers (+649 personnes) ont quitté la Suisse.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la