A cause de l'été flamboyant
Record d'accidents durant les loisirs l'an dernier

La Suva a enregistré l'an dernier un nombre record d'accidents durant les loisirs. En cause, une météo particulièrement belle au printemps et en été. De nombreuses personnes se sont blessées lors d'activités en plein air.
Publié: 31.01.2023 à 09:42 heures
|
Dernière mise à jour: 31.01.2023 à 09:43 heures
L'année 2022 a offert «des conditions tout à fait idéales pour la pratique de diverses activités en plein air», comme le ski, le vélo ou la randonnée, selon la Suva (image d'illustration).

Au total, la caisse nationale d'accidents a recensé près de 290'000 accidents non professionnels en 2022. Il s'agit du niveau le plus élevé jamais observé, souligne-t-elle mardi dans un communiqué. C'est 14% de plus qu'en 2021 et 4% de plus qu'en 2019, avant la pandémie de Covid-19.

«Conditions idéales» pour le plein air

L'année passée a offert «des conditions tout à fait idéales pour la pratique de diverses activités en plein air», comme le ski, le vélo ou la randonnée, ajoute la Suva.

Le mois de mars a «déjà été exceptionnel» avec une météo ensoleillée et de faibles précipitations. Les gens ont passé beaucoup de temps à l'extérieur. Conséquence: le nombre d'accidents de sport et de randonnée a été plus élevé en mars que durant les autres mois de l'année, relève Alois Fässsler, statisticien à la Suva, cité dans le communiqué.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la