Une Ukrainienne sur l'Everest
Elle appelle à l'aide pour l'Ukraine depuis le Toit du monde

Afin d'attirer l'attention sur la guerre dans son pays, une Ukrainienne a escaladé la plus haute montagne du monde, dans l'Himalaya, avec le drapeau de son pays... et un message à délivrer.
Publié: 20.05.2022 à 06:10 heures
1/5
L'alpiniste Antonina Samojlova a escaladé la plus haute montagne du monde avec le drapeau de son pays pour attirer l'attention sur la guerre en Ukraine.
Blick

Du sommet de l'Everest, l'Ukrainienne Antonina Samojlova a lancé un appel à l'aide au monde entier. Comme l'alpiniste l'a raconté mercredi à l'AFP, elle a conquis le plus haut sommet du globe avec le drapeau de son pays à la main.

Lorsqu'elle l'a déployé sur le Toit du monde, les larmes lui sont montées aux yeux, a-t-elle raconté. Le père et le frère de cette femme de 33 ans se battent dans leur pays contre les troupes russes.

«Stand with Ukraine» («Soyez aux côtés de l'Ukraine») était inscrit sur le drapeau bleu et jaune qu'Antonina Samojlova a brandi avec émotion au sommet de l'Everest.

Père et frère volontaires pour combattre

L'attention mondiale pour son pays diminue, a déclaré l'alpiniste à l'AFP après son retour à Katmandou: «Ce n'est pas bon pour nous, les Ukrainiens, car nous avons besoin de davantage d'aide. Nous dépendons du monde entier.»

Antonina Samojlova se trouvait sur une autre montagne, le Pico de Orizaba, le plus haut sommet du Mexique, lorsqu'elle a appris le début de l'invasion russe en Ukraine. Selon ses propres dires, elle a reçu les premières informations sur la guerre de sa sœur, qui s'était réfugiée dans un abri antiaérien à Kiev.

Son père et son frère se sont engagés comme volontaires dans l'armée ukrainienne, raconte-t-elle. Avant son ascension de l'Everest, elle n'a pas eu de contact avec eux pendant plusieurs jours. Mais entre-temps, elle a appris que la région où ils se trouvaient était calme ces derniers temps. «Je me suis dit: 'Ouf, Dieu merci!'», témoigne l'alpiniste.

Publicité

Visite prévue au pays

L'Ukrainienne s'est fixé pour objectif d'escalader les plus hauts sommets des sept continents. Avant l'Everest, elle a déjà vaincu le Kilimandjaro en Afrique, l'Elbrouz dans le Caucase et le mont Vinson en Antarctique.

Mais avant de poursuivre son ascension, Antonina Samojlova veut d'abord se rendre en Croatie, où sa sœur et son neveu ont trouvé refuge. Ensuite, elle rendra visite à son père et à son frère en Ukraine. «Je veux juste les serrer dans mes bras», soupire-t-elle.

(Adaptation par Thibault Gilgen)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la