Rare mais toujours présente
Un cas de peste bubonique est confirmé aux Etats-Unis

Aux États-Unis, un cas de peste bubonique a été recensé. Le patient se serait contaminé avec son chat. Les autorités locales se disent rassurées et affirment que l'état du patient est stable.
Publié: 14.02.2024 à 15:37 heures
|
Dernière mise à jour: 14.02.2024 à 15:43 heures
Le patient réside dans le comté de Deschutes, dans le nord-ouest des Etats-Unis. Il est actuellement en cours de traitement et a probablement été infecté par son chat.(Image symbolique)

Un rare cas humain de peste bubonique a récemment été identifié aux Etats-Unis, en Oregon, selon les autorités sanitaires locales. Cette maladie est rare dans les pays développés et peut désormais être traitée, mais elle reste potentiellement dangereuse. C'est la même qui a provoqué la célèbre peste noire, cette pandémie ayant tué au moins un tiers de la population européenne au Moyen Âge.

Le patient réside dans le comté de Deschutes, dans le nord-ouest des Etats-Unis. Il est actuellement en cours de traitement et a probablement été infecté par son chat. «Tous les contacts proches du résident et de son animal de compagnie ont été contactés et ont reçu des médicaments pour prévenir la maladie», a expliqué le Dr Richard Fawcett, responsable de la santé du comté de Deschutes.

Les symptômes des pestiférés

Selon les autorités, les symptômes de la peste chez l'homme se manifestent jusqu'à huit jours après l'exposition à un animal ou à une puce malade. Ils peuvent inclure de la fièvre, des nausées, de la faiblesse, des frissons et des douleurs musculaires.

Si elle n'est pas diagnostiquée à temps, la peste bubonique peut évoluer en peste septicémique – une infection de la circulation sanguine – ou en peste pulmonaire, qui affecte les poumons. Ces deux maladies sont beaucoup plus graves.

«Heureusement, ce cas a été identifié et traité aux premiers stades de la maladie, ce qui présente peu de risques pour la communauté», ont assuré les autorités dans un communiqué. «Aucun autre cas de peste n'est apparu au cours de l'enquête», ont-elles rassuré.

Selon les Centres de prévention et de lutte contre les maladies, principale agence sanitaire fédérale, sept cas de peste chez l'homme sont recensés en moyenne chaque année aux Etats-Unis. En Oregon, le dernier cas signalé de peste bubonique remonte à 2015, selon l'administration sanitaire de cet Etat de plus de 4,2 millions d'habitants.

Publicité

(AFP)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la