Production mensuelle d'uranium triplée
L'Iran pourrait fabriquer une bombe atomique en peu de temps

Après l'attaque iranienne contre Israël, que va-t-il se passer? Selon les experts, Téhéran serait suffisamment équipé pour fabriquer une bombe atomique en peu de temps.
Publié: 14.04.2024 à 17:00 heures
|
Dernière mise à jour: 14.04.2024 à 18:42 heures
1/5
L'ancien président iranien Hassan Rohani en 2021 et des chercheurs nucléaires examinent le programme.
Guido Felder

L'escadron de drones que l'Iran a lancé dans la nuit de samedi à dimanche en direction d'Israël ne serait rien par rapport à ce que Téhéran amasse dans ses armureries.

Les experts estiment en effet que l'Iran serait déjà en mesure de fabriquer une bombe atomique simple et de procéder à un test: le programme «galope», a déclaré Rafael Grossi, directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), en janvier au World Economic Forum.

L'offensive nucléaire a débuté en 2019, lorsque l'Iran a commencé à violer l'accord nucléaire négocié avec les pays occidentaux et à empêcher les contrôles. C'était un an après que les États-Unis, alors présidés par Donald Trump, se soient retirés de l'accord.

Une bombe atomique en quelques semaines

Selon les estimations de l'Institute for Science and International Security à Washington, l'Iran a triplé sa production mensuelle d'uranium enrichi à 60% depuis novembre. Au total, l'Iran disposerait de suffisamment d'uranium à 60% pour le booster en un mois afin d'obtenir de l'uranium enrichi à 90%, ce qui suffirait pour sept bombes atomiques.

Une bombe atomique ne suffit toutefois pas à elle seule. Il faudra sans doute des mois supplémentaires pour développer le produit en une bombe efficace sur un système de lancement opérationnel et pour pouvoir la lancer.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la