Plusieurs hélicoptères en action
Encore deux personnes recherchées dans l'avalanche en Autriche

Une avalanche a touché dix personnes dans le domaine skiable de Lech-Zürs en Autriche. Les forces d'intervention recherchent encore deux personnes, les autres étant sorties saines et sauves. Plusieurs hélicoptères ont notamment été mobilisés.
Publié: 25.12.2022 à 18:39 heures
|
Dernière mise à jour: 25.12.2022 à 21:23 heures
1/5
Une avalanche s'est déclenchée dans l'après-midi et a enseveli une partie de la piste de ski de Lech-Zürs.
Johannes Hillig

Six hélicoptères tournaient dimanche après-midi au-dessus du domaine skiable autrichien de Lech-Zürs. Une avalanche s'était déclenchée sur la piste balisée vers 15 heures. Les masses de neige se sont détachées dans le secteur du Trittkopf, à 2720 mètres d'altitude, et des débris ont même atteint la piste de ski. Pendant longtemps, on n'a pas su combien de personnes avaient pu être ensevelies par les masses de neige. Au début, les autorités estimaient qu'il y avait jusqu'à dix amateurs de sports d'hiver.

Après des heures de recherche, un porte-parole du commandement des opérations a déclaré dimanche soir que l'on supposait actuellement que deux personnes se trouvaient encore dans l'avalanche. Dans un premier temps, on a supposé, sur la base d'une vidéo d'un témoin, qu'il y avait dix personnes ensevelies, mais entre-temps, huit d'entre elles ont été identifiées. Elles sont sorties saines et sauves de l'avalanche qui s'est déclenchée.

«L'espoir vient aussi du fait que nous n'avons pas d'avis de disparition», a poursuivi le porte-parole. Après l'accident, un skieur avait été retiré des masses de neige. Pendant un certain temps, près de 200 secouristes ont participé aux recherches sur le cône d'avalanche en dessous du Trittkopf dans l'Arlberg.

«En raison du vent fort, il y avait de la neige soufflée»

Outre les hélicoptères, les forces recherchent également les disparus avec des chiens d'avalanche. Dimanche, selon le service de prévisions météorologiques, le risque d'avalanche était important dans la région. Selon un lecteur-reporter dont la famille est sur place, une partie de la piste avait été fermée auparavant. «En raison du vent fort, il y avait de la neige soufflée. Apparemment, le risque d'avalanche était plus important que prévu», explique-t-il à Blick. Il connaît bien la piste. Normalement, elle n'est pas dangereuse.

Dans la station de sports d'hiver de Zürs, rien ne va plus sur la route. L'intervention a provoqué d'énormes embouteillages. Des sirènes se font entendre partout, poursuit le lecteur-reporter.

Les secouristes avaient mis en garde ce week-end contre un fort danger d'avalanche dans cette zone ainsi que dans le Tyrol voisin, pointant la fragilité du manteau neigeux dans un contexte de redoux. Ces dernières années, en Autriche, les coulées de neige ont fait en moyenne annuelle une vingtaine de morts.

Publicité

(Avec ATS/AFP)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la