Nouvelle ère diplomatique
Le ministre chinois de la Défense salue des liens forts avec Moscou

Le ministre chinois de la Défense Li Shangfu a salué dimanche des liens «forts» avec Moscou lors d'une rencontre avec le président russe Vladimir Poutine au Kremlin.
Publié: 16.04.2023 à 23:00 heures
Le ministre chinois de la Défense est en visite à Moscou. Li Shangfu a salué des «liens très forts» entre les deux pays.

«Nous avons des liens très forts, qui dépassent les alliances militaro-politiques de l'époque de la Guerre froide» et (qui) sont «très stables», a affirmé le ministre chinois de la Défense Li Shangfu lors de cette rencontre retransmise à la télévision russe, selon leur traduction. Il a ajouté que les relations entre la Russie et la Chine étaient «déjà entrées dans une nouvelle ère».

«Il s'agit de ma première visite à l'étranger depuis que j'ai pris mes fonctions de ministre de la Défense. J'ai choisi spécifiquement la Russie, afin de mettre l'accent sur la nature spéciale et l'importance stratégique de nos relations bilatérales», a-t-il ajouté. Lors de cette rencontre, à laquelle participait également le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, Vladimir Poutine a salué la coopération militaire entre les deux pays.

Bonnes ententes

«Nous travaillons activement par l'intermédiaire des départements militaires, échangeons régulièrement des informations utiles, coopérons dans le domaine de la coopération militaro-technique et menons des exercices conjoints», a déclaré Vladimir Poutine.

«Il s'agit sans aucun doute d'un autre domaine important qui renforce la nature (...) de nos relations», a-t-il ajouté. Cette visite de Li Shangfu en Russie, qui doit durer jusqu'au 19 avril, intervient après celle du président chinois Xi Jinping en mars à Moscou.

Lors de ce sommet, Vladimir Poutine et son homologue chinois avaient affiché leur bonne entente, se posant comme des alliés stratégiques déterminés à résister à un hégémonisme américain. Depuis le début du conflit, Pékin se dit officiellement neutre, sans jamais condamner l'invasion russe. Xi Jinping n'a jamais parlé au président ukrainien Volodymyr Zelensky.

(ATS)

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la