Mécontent du service en Grèce
Un patient Covid poursuit l'hôpital qui lui a sauvé la vie

Dans la ville grecque de Patras, un homme, hospitalisé et gravement atteint du Covid, attaque en justice les médecins qui lui ont sauvé la vie.
Publié: 13.09.2021 à 13:05 heures
|
Dernière mise à jour: 13.09.2021 à 14:09 heures
Les médecins lui sauvent la vie. Mais l'homme de 52 ans n'aime pas la façon dont les médecins l'ont traité.

Dans un état critique suite à une infection au Covid-19, un patient de 52 ans est amené à l'hôpital universitaire de la ville de Patras, dans l'ouest de la Grèce. Le personnel médical déploie un lourd dispositif pour le sauver. Le patient, par ailleurs non-vacciné, est admis aux soins intensifs.

Son état nécessite plusieurs semaines de traitement. Aujourd'hui, l'homme est enfin tiré d'affaire. Or, bien loin des remerciements attendus, l'ancien patient se lance dans une guerre juridique: très mécontent de la façon dont il a été traité, il attaque une grande partie du personnel hospitalier.

Un patient poursuit l'hôpital en justice à cause d'un trachéotomie

Comme le rapporte le portail grec «Tempo24», l'homme a dû être intubé pendant son séjour en soins intensifs. Or, au lieu d'une intubation par la bouche, le personnel médical a réalisé une trachéotomie, c'est-à-dire qu'un tube lui a été apposé au niveau de la gorge. Insatisfait, le patient a donc décidé d'engager une action en justice contre l'hôpital, une décision qui révolte le directeur adjoint Dimitris Mpakos: «Nous l'avons sauvé et il nous poursuit en justice!», éructe-t-il.

Le directeur adjoint de l'hôpital peut absolument justifier la gravité de l'intervention: le patient en question était dans un état très critique, explique-t-il. Son séjour en soins intensifs a été très long et il a nécessité un traitement très lourd.

Entre temps, le Grec s'est remis de la maladie et a pu reprendre le travail après un certain temps. Son employeur? L'hôpital en question. (nl/daj)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la