«Je ne le protégerais pas»
Donald Trump s'en prend au prince Harry

L'ancien président américain Donald Trump s'est déchaîné contre le prince britannique exilé dans un débat sur la demande de visa du prince Harry. «Je ne le protégerais pas», a déclaré le candidat à la présidence.
Publié: 26.02.2024 à 13:30 heures
|
Dernière mise à jour: 26.02.2024 à 13:43 heures
1/5
Donald Trump ne manifeste aucun soutien envers le prince Harry.

Donald Trump en a encore fait des siennes. Cette fois-ci, il s'est emporté contre un membre de la famille royale dans une interview accordée au «Daily Express US». 

Le candidat républicain à la présidence a déclaré qu'il était en colère contre le gouvernement de Joe Biden. Et pour une raison bien précise: celui-ci «protègerait» le prince Harry en gardant secrète sa demande de visa. De quoi mettre en rogne l'ex-président.

Un tribunal américain se penche actuellement sur la question de savoir si le gouvernement américain doit déclassifier le prince Harry. Le groupe de réflexion conservateur Heritage Foundation l'exige. Et pour cause: le prince Harry parle, dans ses mémoires, de sa consommation de drogue dans le passé, ce qui soulève la question de savoir pourquoi il a été autorisé à entrer aux Etats-Unis en 2020.

«Il a trahi la reine. C'est impardonnable»

«Je ne le protégerais pas», a déclaré Trump, faisant apparemment allusion à son attitude vis-à-vis de Harry lors de son éventuel second mandat de président des États-Unis. «Il a trahi la reine. C'est impardonnable. Si cela ne tenait qu'à moi, il serait livré à lui-même.»

Loin de la discussion sur les visas, le prince Harry avait récemment révélé dans une interview pour l'émission de télévision «Good Morning America» qu'il avait «pensé» à devenir citoyen américain. «La citoyenneté américaine est une idée qui m'a déjà traversé l'esprit, mais certainement pas quelque chose qui est une grande priorité pour moi en ce moment», a déclaré l'homme de 39 ans.

Trump se moque des Sussex

Donald Trump s'est déjà moqué à plusieurs reprises du couple Sussex, qui a quitté la famille royale en 2020 pour s'installer aux Etats-Unis. L'ex-président s'est lâché au sujet de l'épouse du prince Harry, la duchesse Meghan en septembre dernier, lors d'une apparition au «Hugh Hewitt Show»: «Je n'ai pas aimé la manière dont elle a traité la reine.» 

Publicité

Et d'ajouter: «Je me suis pris d'amitié pour la reine. A 95 ans, c'était une femme incroyable. Elle était si perspicace. Elle était là à 100%.» Toujours en faisant allusion à Meghan et Harry, Trump a déclaré: «Mais ils la traitaient avec un grand manque de respect, et je n'ai pas aimé ça.» 

L'ancien président américain qui se présente à nouveau pour les républicains en 2024, fait la une des journaux en ce moment. L'élection présidentielle américaine aura lieu le 5 novembre prochain, et pourrait bien prendre une tournure différente de celle des pronostics.

(Spot on)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la