Incendie toujours en cours
L'équipage quitte le navire frappé par les Houthis

Après avoir été touché par des tirs houthis, l'équipage d'un cargo a décidé de quitter le navire. L'incendie provoqué par l'attaque n'a toujours pas pu être arrêté.
Publié: 16.06.2024 à 06:39 heures
|
Dernière mise à jour: 16.06.2024 à 07:59 heures
Plusieurs navires ont été visés par les Houthis en mer Rouge, dont le True Confidence sur l'image (archives).
sda-logo.jpeg
ATS Agence télégraphique suisse

Un cargo en perdition dans le golfe d'Aden après avoir été touché par des missiles tirés du Yémen par les rebelles Houthis a été abandonné par son équipage, a annoncé samedi l'armée américaine. L'incendie provoqué par l'attaque n'a pas pu être éteint.

L'équipage du Verbena a été recueilli par un autre navire marchand, a ajouté le commandement central américain (CENTCOM) sur le réseau social X (ex-Twitter), soulignant que «la frégate iranienne IRIN Jamaran se trouvait à huit milles nautiques du M/V Verbena et n'a pas répondu à l'appel de détresse».

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Le M/V Verbena, un vraquier battant pavillon des Palaos, avait lancé un appel de détresse en raison d'un incendie à bord, causé par l'impact de deux missiles de croisière lancés jeudi par les Houthis, selon le CENTCOM. Un marin avait été grièvement blessé dans l'attaque. Il avait été évacué par les forces américaines.

Le Verbena, de propriété ukrainienne et exploité par la Pologne, avait déjà subi une autre attaque de missiles moins de 24 heures plus tôt.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la