Il reste assigné à résidence
La Roumanie poursuit l'influenceur Andrew Tate pour viols et trafic d'êtres humains

L'influenceur masculiniste Andrew Tate et son frère ont été mis en examen en Roumanie. Ils sont soupçonnés d'avoir formé un réseau illégal responsable de trafic d'êtres humains et de viols.
Publié: 20.06.2023 à 14:58 heures
|
Dernière mise à jour: 20.06.2023 à 15:08 heures
Andrew Tate promeut des thèses masculinistes sur les réseaux sociaux et monnaie ses conseils aux hommes pour les aider à devenir riches. Son nom est l'un des plus recherchés sur Google.

L'influenceur masculiniste Andrew Tate et son frère Tristan ont été mis en examen en Roumanie pour «organisation d'un groupe criminel, trafic d'êtres humains et viols». C'est ce qu'a annoncé mardi le parquet chargé de la lutte contre le crime organisé (Diicot).

Arrêté fin décembre après plusieurs mois d'enquête, l'Américano-britannique de 36 ans reste assigné à résidence, tout comme son frère de 34 ans, précise le communiqué.

Les deux hommes sont soupçonnés d'avoir formé un réseau début 2021 en Roumanie, mais aussi dans d'autres pays comme les Etats-Unis et le Royaume-Uni, selon la même source.

Des méthodes de manipulation

Sept victimes ont été identifiées par les enquêteurs. Elles étaient dupées par les frères Tate, qui simulaient des sentiments à leur égard (méthode dite du 'loverboy'), avant d'être forcées «par des actes de violence physique et de coercition psychologique» à la production de films pornographiques, ont détaillé les procureurs. Trois d'entre elles se sont portées partie civile.

Concernant les faits de viol, ils ont été commis à deux reprises par l'un des suspects, selon le Diicot. Deux Roumaines, qui avaient été interpellées en même temps, ont également été inculpées. Il s'agit d'une ex-fonctionnaire de police ainsi que de la petite amie d'Andrew Tate.

Les deux frères, qui clament leur innocence, se trouvent depuis fin mars en résidence surveillée près de la capitale Bucarest dans le cadre de cette affaire, après trois mois de détention provisoire.

Publicité

Andrew Tate est également visé par des accusations de violences sexuelles au Royaume-Uni, pour des faits remontant à 2013-2016. Il s'était d'abord fait connaître en participant à l'émission de téléréalité Big Brother, au Royaume-Uni, en 2016. Mais il avait rapidement été éliminé après la diffusion d'une vidéo le montrant en train de frapper une femme.

Thèses masculinistes et gros cigares

Il s'est ensuite tourné vers les réseaux sociaux où il s'exhibe muscles saillants, fumant des cigares, fascinant des millions d'adolescents avec ses voitures de luxe.

Il y promeut des thèses masculinistes et monnaie ses conseils aux hommes pour les aider à devenir riches. Son nom est l'un des plus recherchés sur Google.

Il a été suspendu par le passé de plusieurs réseaux sociaux pour des propos misogynes. Son compte Twitter, désormais suivi par près de sept millions d'abonnés, a été rétabli lors du rachat du réseau social par le milliardaire Elon Musk.

Publicité

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la